Accéder au contenu principal

Allemagne: Merkel veut une réponse de l'UE à la hauteur de la crise du coronavirus

La chancelière allemande Angela Merkel: «La situation actuelle n'est pas simple».
La chancelière allemande Angela Merkel: «La situation actuelle n'est pas simple». AFP/Bernd Von Jutrczenka/Pool

Le Conseil européen réunit, demain, vendredi 19 juin, par vidéoconférence, les chefs d'État et de gouvernement des 27 pays membres de l'Union européenne (UE). La chancelière allemande, Angela Merkel, s'est exprimée ce 18 juin devant le Bundestag.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

À l'ordre du jour de ce Conseil, figurera la réponse à donner à la crise économique et financière créée par la pandémie de coronavirus. Un accord doit être trouvé sur le budget à moyen terme de l'Union européenne mais aussi sur le plan de relance de 750 milliards d'euros présenté par la Commission.

Rôle central pouer l'Allemagne

L'Allemagne prend au 1er juillet 2020 la présidence de l'UE et aura donc un rôle central à jouer. Ce matin, Angela Merkel s'est exprimé à ce sujet devant le Bundestag : « Nous serons, dit la chancelière, aux responsabilités au moment où l'Union européenne doit surmonter le plus grand défi de son histoire. Notre présidence au deuxième semestre constitue pour le gouvernement allemand un défi aussi important. »

« Je me réjouis, souligne encore Mme Merkel, que la Commission européenne ait présenté son plan de relance dans lequel on retrouve de nombreux points de l'initiative franco-allemande. Face à l'urgence du moment, je souhaite parvenir à un accord européen aussi rapide que possible. »

Situation « pas simple »

« La situation actuelle n'est pas simple, avoue la chancelière allemande. Mais j'espère que tous les États membres s'engageront pour trouver un compromis et une réponse à la hauteur de cette crise historique. L'idéal serait que nous trouvions un accord avant la pause de l'été. Le Conseil européen de demain, une videoconférence, doit permettre un premier échange entre les pays membres. De nombreuses consultations suivront. Des décisions ne pourront être prises que lors d'un autre Conseil européen lors duquel nous nous retrouverons physiquement à Bruxelles, conclut Mme Merkel »

À lire aussi: UE: les frontières intra-européennes entament progressivement leur réouverture

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.