Accéder au contenu principal
france

Sécurité sociale : le gouvernement français serre la vis

Une antenne de la Caisse primaire de l'assurance maladie à Paris.
Une antenne de la Caisse primaire de l'assurance maladie à Paris. AFP/Miguel Medina

Le déficit du régime général de la sécurité sociale a atteint cette année la somme record de 23,2 milliards d'euros. Une situation largement due à la crise économique et à ses conséquences sur les finances publiques. Pour 2011, le gouvernement cherche à limiter les dégâts. Et les mesures annoncées mardi 28 septembre 2010 visent principalement à contenir le trou de la branche assurance-maladie.

Publicité

Réduire le trou de la sécu sans augmenter les prélèvements et sans baisser les dépenses, c'est le casse-tête auquel à dû faire face le gouvernement. Un objectif difficilement réalisable alors que la France se remet difficilement de deux années de crise.

Conséquence, le nouveau plan de financement de la sécurité sociale se contente de contenir l'hémorragie. Les mesures inscrites dans le budget 2011 de la sécurité sociale doivent ainsi permettre de limiter à 21,4 milliards d'euros le déficit du régime général, ce qui devrait représenter une économie de plus de 7 milliards d'euros.

Les mesures d'économie sont des mesures de maîtrise médicalisée destinées à optimiser notre système de soin.

Des économies grâce notamment à une contribution des patients

En ce qui concerne la branche assurance-maladie, s'il n'est pas question de diminuer les dépenses de santé qui devraient progresser de 2,9%, des économies seront nécessairement réalisées, grâce notamment à une contribution des patients. Ainsi, certains médicaments actuellement remboursés à 35%, ne le seront plus qu'à hauteur de 30%. Et à l'hôpital, le dispositif du ticket modérateur, payé par les malades pour les frais hospitaliers, sera modifié défavorablement.

Les professionnels de la santé participeront également à cet effort d'économie avec une baisse des prix de certains médicaments et une diminution des tarifs de certains professionnels comme les biologistes ou les radiologues.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.