Accéder au contenu principal
FRANCE

Un conseiller régional FN démissionne après les propos de Marine Le Pen sur la viande halal

Dans un abattoir de la banlieue de Lyon, des employés préparent les moutons destinés à la célébration de l'Aïd el-Kébir.
Dans un abattoir de la banlieue de Lyon, des employés préparent les moutons destinés à la célébration de l'Aïd el-Kébir. AFP/PHILIPPE DESMAZES

Paul Lamoitier, encarté depuis 30 ans au Front national, a envoyé sa lettre de démission jeudi 23 février 2012 à Marine Le Pen. Il est un important distributeur de viande halal dans la région Nord-Pas-de-Calais. Il défend donc ce type de viande et s'oppose aux récents propos de Marine Le Pen sur le sujet.

Publicité

« Je n’étais plus en phase avec Marine Le Pen ». C'est ainsi que Paul Lamoitier justifie son départ surprise du Front National. Dimanche dernier, la candidate du mouvement d’extrême-droite à l’élection présidentielle française avait critiqué le fait que, selon elle, toute la viande vendue en Ile-de-France était abattue selon le rite musulman. Une proportion remise en cause pour plusieurs représentants politiques par la suite.

Paul Lamoitier est le fournisseur d'une quinzaine de boucheries halal du Nord-Pas-de-Calais et s'oppose aux propos de la présidente du FN. Pour lui, l'abattage selon le rite musulman ne comporte aucun risque. Et surtout, « la viande halal représente une économie non-négligeable. Les chiffres sont énormes : il y a 15% à 25% de croissance annuelle du halal dans le monde, et il y a 400 000 tonnes de viande halal consommée chaque année en France », assure l’élu frontiste. « Ces animaux sont élevés en France, ce marché donne du travail aux Français, aux éleveurs, aux abattoirs, aux grossistes, à la grande distribution. L’arrêt du halal serait un mauvais coup pour l'économie de la France », ajoute-t-il.

Selon lui, beaucoup de non-musulmans achètent leur viande dans des boucheries halal, car  les prix y sont moins élevés qu'ailleurs. Les bouchers qui vendent du halal l'achètent ainsi en grande quantité et du coup, l'intérêt économique est aussi dans le porte-monnaie des consommateurs.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.