Accéder au contenu principal
FRANCE / PRESIDENTIELLE 2012

François Hollande propose de taxer à 75% les revenus de plus d'un million d'euros

François Hollande, sur le plateau de l'émission Paroles de candidat sur TF1, le 27 février 2012.
François Hollande, sur le plateau de l'émission Paroles de candidat sur TF1, le 27 février 2012. REUTERS/Fred Dufour/Pool

Invité de l'émission de TF1 « Parole de candidat », lundi 27 février, le candidat socialiste à la présidentielle a annoncé que, s'il était élu, les revenus supérieurs à 1 million d'euros par an seraient imposés à 75%. Une façon pour François Hollande d'ajouter encore un peu de gauche à son image.

Publicité

François Hollande l'avait assené pendant la campagne de Ségolène Royal : « Je n'aime pas les riches », avait-il déclaré en 2007.

Mais cinq ans plus tard, alors qu'il est cette fois candidat à la présidentielle, et assure vouloir rassembler les Français, François Hollande a dû concéder, dans son livre paru la semaine dernière Changer de destin qu'il s'agissait là d'une « déclaration abrupte ». Le candidat socialiste a donc corrigé son propos : « Je n'aime pas la richesse indécente ». Ainsi se construit une image, celle d'un homme qui « aime les gens plus que l'argent », et dont le « véritable adversaire, c'est le monde de la finance », ainsi qu'il l'avait déclaré lors de son meeting au Bourget en janvier.  

Lundi soir, il était l'invité de l'émission « Paroles de candidat » sur TF1 et a donc ciblé les très riches, en proposant une super taxation des hauts revenus : les revenus supérieurs à 1 million d'euros par an seront ainsi imposés à 75%. Une proposition en forme d'anti-bouclier fiscal en somme, spectaculaire et indéniablement marquée à gauche, alors que l'impôt sur la fortune avait été créé par François Mitterrand en 1981.  

François Hollande revient à ses classiques, il clive, gauche-droite, et tente ainsi de reprendre la main dans une campagne qui semble lui glisser entre les doigts depuis l'entrée officielle de Nicolas Sarkozy. La mesure ne figure pas dans ses 60 propositions dévoilées il y a un mois. Elle paraît même sortie du chapeau : le monsieur Finances de l'équipe Hollande, Jérôme Cahuzac, en a pris connaissance alors qu'il participait à une autre émission télé.

Le candidat socialiste a par ailleurs profité de l'émission pour regretter le manque d'élégance de Nicolas Sarkozy qui, le matin même sur RTL, a mis en cause la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, journaliste de la chaîne de télé Direct 8, propriété de Bolloré. Nicolas Sarkozy répondait à une question sur ses vacances à bord du yacht de l'industriel Vincent Bolloré, juste après sa victoire en mai 2007.

 

Qu'il s'en prenne à moi.

François Hollande

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.