Accéder au contenu principal
France

France : Manuel Valls relance les zones de sécurité prioritaires

Manuel Valls à l'Elysée (Paris), le 19 septembre 2012.
Manuel Valls à l'Elysée (Paris), le 19 septembre 2012. REUTERS/Philippe Wojazer

Elles étaient quinze en septembre, en voici 49 de plus, à mettre en place d'ici la fin de l'année. Chères à Manuel Valls, les zones de sécurité prioritaires (ZSP) sont de retour en France. Une troisième liste sera dévoilée en 2014. Selon le ministre de l'Intérieur, l'objectif est de « remettre de l'ordre républicain » dans les quartiers gangrenés par la délinquance. Ce vendredi après-midi, M. Valls se rend dans le nord de Paris, dans le quartier de Barbès-Château rouge, concerné par le dispositif.

Publicité

Pour définir cette deuxième vague de ZSP, le ministère de l'Intérieur a surtout été attentif aux besoins exprimés directement par les élus locaux, les préfets et par les procureurs.

De Nice à Toulouse, en passant par Grenoble et par les arrondissements du nord de Paris, on y retrouve donc la plupart des quartiers dont la réputation s'est ternie au fil du temps en raison du trafic de drogue, des violences urbaines, des règlements de comptes à répétition, des combats de territoires entre bandes rivales.

En revanche, la Corse n'apparaît pas dans cette liste, puisqu'elle est plutôt concernée par des problématiques liées au grand banditisme.

Sur le terrain, l'objectif est de faire travailler main dans la main forces de l'ordre et magistrats, mais aussi enseignants, éducateurs et travailleurs sociaux, agents du fisc et spécialistes du renseignement. Ce que veut Manuel Valls, c'est tordre le cou à la grande délinquance et à l'économie souterraine.

Un travail de longue haleine, qui demande du temps, beaucoup de temps, mais surtout des moyens. C'est d'ailleurs ce qui commence à faire grincer des dents les policiers, qui jugent ces annonces précipitées.

Ils voudraient plus de concertation pour parler en profondeur des redéploiements d'effectifs et de leurs conditions de travail.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.