Accéder au contenu principal
FRANCE

Intempéries en France: vers le retour à la normale

Difficile pour les piétons de se déplacer dans les rues de Cambrai, 12 mars 2013.
Difficile pour les piétons de se déplacer dans les rues de Cambrai, 12 mars 2013. REUTERS/Pascal Rossignol

Un dernier assaut de l'hiver ? Depuis mardi 12 mars, d'abondantes chutes de neige paralysent une partie du pays ainsi que le nord-ouest de l'Europe. Ce mercredi 13 mars, Météo France a maintenu la vigilance orange à la neige et au verglas sur 19 départements français. Mardi, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait décidé d'activer une Cellule interministérielle de crise (CIC), établie au ministère de l'Intérieur. Elle doit coordonner les moyens des pouvoirs publics pour garantir la sécurité de la population. 

Publicité

C'est la pagaille dans les transports en commun en région parisienne - Reportage -

Des bus à l'arrêt, des annulations de trains, des automobilistes perdant le contrôle de leurs véhicules... Depuis mardi 12 mars, les chutes de neige blanchissent le bitume du nord de la France, notamment en Ile-de-France, où des millions de Franciliens se retrouvent en difficulté.

Le ministère de l’Intérieur a recensé pas moins de 2 200 « naufragés de la route » au cours de la nuit de lundi à mardi et de la matinée de mardi. Dans la Manche, 725 personnes ont dû être hébergées dans des salles publiques et une centaine a passé une partie de la nuit bloqué sur la route.

Transports perturbés

Certaines lignes de transports en commun ont été suspendues. Même le métropolitain, d'ordinaire moins perturbé par les intempéries, a connu de nombreux problèmes et la SNCF a conseillé aux banlieusards de ne pas se rendre à Paris. Guillaume Pépy, le président de la SNCF a affirmé ne pas prévoir « un retour à la normale avant mercredi » sur le trafic ferrovière en France.

D'ailleurs, le trafic des TGV, des trains Thalys et Eurostar a été « totalement suspendu » mardi 12 mars, jusqu'à ce mercredi matin, sur la ligne à grande vitesse Nord, reliant notamment Paris à Londres et Bruxelles.

Du côté des aéroports, mardi 12 mars, le trafic est réduit de 20 à 25 % à Orly et Roissy.  Un avion de la compagnie Tunisair a fait une sortie de piste lors de son atterissage à l'aéroport d'Orly mais sans faire de blessé.

Dans l'ouest de la France, plus de 68 000 foyers sont privés d'électricité. Dans le nord du pays, le rectorat a annoncé l'annulation des cours dans les écoles et lycées jusqu'au mercredi.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a activé une cellule interministérielle de crise destinée à mobiliser au mieux tous les moyens des pouvoirs publics pour venir en aide à la population.

Ces chutes de neige exceptionnelles pour la saison ne paralysent pas que la France. C'est tout le nord-ouest de l'Europe qui est touché. Parmi les pays les plus impactés, outre la France, la Grande-Bretagne, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne. La circulation de l'Eurostar entre la France et le Royaume-Uni a été suspendue en raison des conditions météorologiques.

Météo France a levé mardi soir la vigilance rouge à la neige et au verglas pour la Manche et le Calvados. Ce mercredi matin, 19 autres départements concernés sont toujours placés en vigilance orange. Toujours d’après Météo France, les chutes de neige vont progressivement se diriger vers le sud et l’est de la France au cours de la journée de mercredi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.