Accéder au contenu principal
France

En confiance, Manuel Valls veut faire de la pédagogie sur France 2

Le Premier ministre Manuel Valls (g.), lors d'un déplacement avec la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem (c.), le 4 septembre 2014.
Le Premier ministre Manuel Valls (g.), lors d'un déplacement avec la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem (c.), le 4 septembre 2014. FP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Manuel Valls n’était pas aux états généraux du Parti socialiste. Le Premier ministre a choisi de se réserver pour son interview, ce dimanche 7 décembre dans la soirée, sur France2, où pendant quarante minutes, il va s’expliquer face aux Français.

Publicité

Manuel Valls n’a pas voulu mélanger les genres, lui qui a rendez-vous avec les Français ce soir, a préféré faire l’impasse samedi avec les militants socialistes, un rendez-vous d’appareil selon un des rares ministres présents à la Villette. Pourtant depuis quelques jours, Manuel Valls, auquel une partie des socialistes reprochent sa démarche sociale libérale, a donné des gages à la gauche en s’en prenant notamment au patron du Medef, Pierre Gattaz.

L’un des lieutenants du Premier ministre, le sénateur Luc Carvounas, dément pourtant toute câlinothérapie : « Non, il ne gauchise pas son discours, il reprend dans le droit fil ce qu’a commencé à faire le président de la République le dialogue et le fil avec nos concitoyens. Il va leur expliquer quels sont nos marqueurs. »

Personnalité préférée des sympathisants socialistes

Faire de la pédagogie, ce sera donc l’objectif de Manuel Valls. Un Manuel Valls requinqué par un récent sondage selon lequel il est la personnalité préférée des sympathisants socialistes pour la présidentielle. Mais attention aux sondages explique Claude Bartolone : « moi je suis heureux pour Manuel, mais je suis très attentif à ne pas me laisser tourner la tête par les sondages. »

Car les prochains mois s’annoncent difficiles, avec notamment les élections départementales, une échéance test pour Manuel Valls.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.