Accéder au contenu principal
France

Départementales: en Seine-Saint-Denis, le champion, c'est l'abstention

«Les gens sont dégoûtés tout simplement». Le constat amère d'une habitante d'Aubervilliers.
«Les gens sont dégoûtés tout simplement». Le constat amère d'une habitante d'Aubervilliers. Wikimedia Commons

En Seine-Saint-Denis, fief de gauche depuis près de 50 ans, le premier parti à l'issu du premier tour des départementales, c'est l'abstention. La gauche résiste localement mais l'extrême droite perce. Reportage à Aubervilliers, à la rencontre d'électeurs et d’abstentionnistes du 93.

Publicité

Avec notre envoyée spéciales à Aubervilliers, Léa Ticlette

La Seine-Saint-Denis s’est massivement abstenue de voter ce dimanche. Plus de 70% d’abstention, un record en France. Et, sur la place de la mairie à Aubervilliers, l’explication c’est le découragement : « C’est toujours la même chose, même si on parle de la gauche ou de la droite, ça ne changera jamais, témoigne une habitante. Il y aura toujours des problèmes. Il y aura toujours quelque chose qui n’arrivera jamais. »

« Les gens sont dégoûtés tout simplement et ils s’abstiennent parce qu’il n’y a pas de résultats », renchérit un passant. Une autre ajoute : « Au bout d’un moment, il y en a marre, c’est toujours les mêmes. C’est la même chose, de toute façon. Il n’y a rien qui change à Aubervilliers. C’est le découragement, il n’y a pas d’autre mot. »

Sur cette place pleine un après-midi de semaine, une seule personne s’est exprimée ce dimanche, par ras-le-bol, dit-elle : « Je veux avoir le droit de râler parce que nous, on est un petit peu enfermés en Seine-Saint-Denis. On se récupère toutes les cochonneries, les gens qui ne peuvent pas être ailleurs, on les met ici. Donc on en a un peu ras-le-bol et des fois, on se demande si on est encore chez nous. »

La Seine-Saint-Denis est traditionnellement un fief de gauche, celle-ci résiste et est arrivée en tête au premier tour. Mais pour la première fois dans le 93, deux candidats Front national se sont qualifiés pour le second tour.

 → A (RE)LIRE : Départementales: les enseignements de ce premier tour

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.