Accéder au contenu principal
France

France: Manuel Valls veut engager une bataille identitaire contre les salafistes

Le Premier ministre Manuel Valls s'est exprimé lors d'un colloque intitulé «Islamisme radical et démocratie».
Le Premier ministre Manuel Valls s'est exprimé lors d'un colloque intitulé «Islamisme radical et démocratie». LIONEL BONAVENTURE / AFP

Manuel Valls annonce une augmentation des budgets sécuritaires ces prochaines années pour répondre à la menace terroriste. Le Premier ministre français, qui intervenait lundi 4 avril lors d'un colloque intitulé « Islamisme radical et démocratie », promet aussi d'engager une bataille « identitaire ».

Publicité

Le Premier ministre français Manuel Valls appelle ça un discours de vérité. Et face au terrorisme, il n'y a pas que « le défi sécuritaire », comme il l'appelle, mais aussi le vivre ensemble. Selon Manuel Valls, il a un enemi: le salafisme.

« Il y a une forme de minorité agissante des groupes qui sont en train de gagner la bataille idéologique, culturelle, a lancé le Premier ministre. Les salafistes doivent représenter aujourd’hui seulement 1% des musulmans dans notre pays. Et, d’une certaine manière, il n’y a qu’eux qu’on entend. »

La bataille des valeurs est engagée et Manuel Valls fourbit ses armes. « C’est quoi aujourd’hui les priorités dans cette société ? Bien sûr l’économie, le chômage, mais qu’est-ce qui est aujourd’hui essentiel ? C’est la bataille culturelle ! C’est la bataille identitaire, assure-t-il. Parce que si nous ne gagnons pas cette bataille, le reste ne comptera pas. Le reste sera balayé. »

Quand, pour un Premier ministre de gauche, la question sociale passe après la question identitaire, c'est aussi le signe, et l'aveu, que la droite, elle, a gagné une autre bataille culturelle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.