Accéder au contenu principal
France

France: l'ancien président Jacques Chirac hospitalisé à Paris

Jacques Chirac en juin 2010 à Paris lors de la commémoration de l'Appel du 18 juin 1940.
Jacques Chirac en juin 2010 à Paris lors de la commémoration de l'Appel du 18 juin 1940. Eric BERACASSAT/Gamma-Rapho via Getty

Jacques Chirac, âgé de 83 ans, a été admis à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière. Il a été rapatrié alors qu'il était au Maroc avec son épouse Bernadette.

Publicité

La rumeur circulait depuis tôt ce matin, dans les rédactions parisiennes et elle a été confirmée dans la matinée par le gendre de Jacques Chirac.

L'ancien président a dû être rapatrié d'Agadir, au Maroc, où il séjournait avec son épouse Bernadette chez le roi Mohammed VI, pour être hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière en raison d'une infection pulmonaire. Selon l'Agence France-Presse, qui cite un proche de l'ancien président, celui-ci est « conscient » et restera hospitalisé dans les prochains jours.

Jacques Chirac, qui aura 84 ans en novembre prochain, avait été victime d'un accident vasculaire cérébral en 2005, alors qu'il était encore au pouvoir. Sa santé, jusqu'alors réputée de fer, n'avait cessé depuis de se dégrader. L'année dernière, il avait dû être hospitalisé une quinzaine de jours au mois de décembre et, selon ses proches, le décès de sa fille aînée, au mois d'avril dernier, l'avait également fortement éprouvé.

Pourtant, selon ses proches toujours, la santé de l'ancien président semblait s'être améliorée ces derniers temps. Rappelons que Jacques Chirac fut président durant deux mandats consécutifs, un septennat et un quinquennat (1995-2007), deux fois Premier ministre et maire de la capitale pendant 18 ans (1977-1995).

 Les voeux des Républicains

C'est Alain Juppé, « probablement le meilleur d'entre nous », comme l'a appelé Jacques Chirac, qui a été le premier réagir sur le réseau social Twitter.

« Je pense affectueusement à Jacques Chirac. Je lui souhaite de tout coeur de vaincre son mal », écrit son ancien Premier ministre Alain Juppé, en campagne pour la primaire des Républicains.

Lui aussi engagé dans la primaire de la droite pour la présidentielle 2017, le successeur de Jacques Chirac à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, a tenu à faire savoir son soutien sur le même réseau social : « Je pense en ce moment à Jacques Chirac. Je lui souhaite de se rétablir au plus vite », écrit celui dont les rapports avec Jacques Chirac n'ont pas toujours été faciles.

Parmi les héritiers de Jacques Chirac et lui aussi engagé dans la course pour 2017, Jean-François Copé exprime une « Grande pensée pour Jacques Chirac, et ses voeux de rétablissement ».

Jean-François Copé, porte-parole du gouvernement sous Jacques Chirac

Lors d'une réunion publique à Sète pour lancer sa campagne pour la primaire, Bruno Le Maire, en meeting à Sète dans le sud de la France, a rendu un hommage « appuyé » et « ému » à l'ancien président.

Bruno Le Maire: Jacques Chriac, «avec qui j'ai travaillé avec tant bonheur parce que lui avait compris que la force sans le droit provoque toujours des malheurs»

Des hommages et des pensées qui dépassent la famille gaulliste puisque le président du MoDem, François Bayrou, a évoqué sur France 3 « un moment très émouvant que cet homme qui a connu les plus hautes responsabilités soit dans le dénuement, comme ça, de la maladie et de la vieillesse ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.