Accéder au contenu principal
France / Transport

Crash du vol Rio-Paris: les familles des victimes s'impatientent

Des débris du vol AF447 reliant Rio à Paris retrouvés dans l'Atlantique en 2009.
Des débris du vol AF447 reliant Rio à Paris retrouvés dans l'Atlantique en 2009. © REUTERS

Plus de huit ans après le crash du vol Rio-Paris d’Air France, qui a fait 228 morts en juin 2009 au large du Brésil, les familles des victimes s’impatientent. Leur association Entraide et solidarité AF447 a tenu ce mercredi 17 janvier une conférence de presse pour demander une nouvelle fois pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la catastrophe.

Publicité

Cela fait très longtemps que les familles des victimes attendent un procès qui pourrait enfin établir les responsabilités d’Airbus et d’Air France, tous les deux mis en examen en 2011 pour homicide involontaire. « On se sent abandonnés parce que nous avons l’impression que les mis en examen veulent tout faire pour qu’il n’y ait pas de procès et parce que nous, les familles de victimes, nous avons absolument besoin qu’ils nous expliquent pourquoi cet avion n’est pas arrivé », explique Danièle Lamy qui a perdu son fils dans la catastrophe.

Selon une première expertise judiciaire, ce sont surtout des problèmes techniques qui ont provoqué l’accident. Une contre-expertise a récemment aussi mis en cause les pilotes d’Air France qui auraient eu des réactions inappropriées face à ces dysfonctionnements. Danièle Lamy est sceptique sur ce dernier point. « Déjà, nous les considérons comme des victimes (les pilotes, ndlr), en plus ils ne sont pas là pour se défendre. C’était un équipage expérimenté, ils n’étaient pas suicidaires non plus. S’ils avaient compris dans quelle situation ils se trouvaient, ils auraient tout fait pour rattraper l’avion », estime-t-elle.

La version définitive du rapport des experts sur le crash du vol Rio-Paris est attendue avant l’été. Le procès d’Airbus et d’Air France pourrait se tenir au plus tôt fin 2019.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.