Accéder au contenu principal
France / Culture

France: Bartabas revisite le «Sacre du Printemps» d'Igor Stravinsky

Bartabas, le fondateur du théâtre équestre Zingaro.
Bartabas, le fondateur du théâtre équestre Zingaro. Martin BUREAU / AFP

Place au spectacle plus que vivant : celui de Bartabas et ses chevaux. Après le succès du « Requiem » de Mozart, l’écuyer et metteur en scène revient à la Seine Musicale sur l’Ile Seguin près de Paris avec l’Académie équestre de Versailles, le Chœur et de l’Orchestre philharmonique de Radio France pour revisiter sa célèbre chorégraphie du « Sacre du printemps » et de la « Symphonie de psaumes » d'Igor Stravinsky. Plus de 200 artistes et chevaux se partagent la scène pour une performance de haute voltige.

Publicité

Créé par des ballets russes en 1913, ce sont aujourd'hui des chevaux de Bartabas qui font fureur sur des rythmes effrénés, presqu'animaliers du « Sacre du printemps » de Stravinsky. Pour Bartabas, fondateur du théâtre équestre et musical Zingaro, « c’est la pièce du XXIe siècle, c’est-à-dire que si on la composait maintenant, je pense qu’elle serait encore complètement contemporaine. C’est une pièce qui traverse le temps. Et je pense qu’une des raisons du succès de cette œuvre, c’est qu’elle fait appel à une inspiration qui est très proche des origines du chamanisme ou de l’animisme ».

Bartabas a donc fait appel à sept danseurs indiens : « Ce sont des guerriers de Kalarippayatt, ce qui est le plus vieil art martial du monde. J’ai laissé tomber les armes et je suis revenu à l’origine de ce qui est l’inspiration de ces mouvements, les postures animales et un travail très tellurique au sol ».  

Ambiance plus onirique dans la « Symphonie de psaumes » avec une acrobate aérienne. Elle surgit au travers d'un brouillard mystique pour faire corps avec six chevaux blancs et leurs cavalières en robes satinées. Un tableau d'une poésie exquise, accompagné dans la fosse par une soixantaine de choristes et 125 musiciens du Chœur et de l'Orchestre philharmonique de Radio France.

Les chevaux de Bartabas font fureur sur des rythmes effrénés...

[Reportage] Bartabas et le «Sacre du printemps»

« Le Sacre du printemps » et la « Symphonie de psaumes » de Stravinsky, un spectacle équestre imaginé par Bartabas, à vivre à la Seine musicale sur l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt, près de Paris, jusqu’au 26 septembre inclus.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.