Accéder au contenu principal
France / Politique

France: Emmanuel Maurel (PS) se rapproche de la France insoumise

Emmanuel Maurel: «C'est aussi une volonté, celle de donner une maison à la gauche républicaine» (image d'illustration).
Emmanuel Maurel: «C'est aussi une volonté, celle de donner une maison à la gauche républicaine» (image d'illustration). XAVIER LEOTY / AFP

L'eurodéputé Emmanuel Maurel quitte le parti socialiste. Figure de l'aile gauche de ce parti, il annonce aujourd'hui dans un entretien au « Monde » sa décision de se rapprocher de la France insoumise (LFI) de Jean-Luc Mélenchon avec, en ligne de mire, les élections européennes de 2019. C'est un nouveau coup dur pour le parti socialiste : Emmanuel Maurel parle ici «d'une scission du Parti socialiste ».

Publicité

Un an après sa déroute historique à la présidentielle, le parti socialiste (PS) n'en fini pas de se déchirer. Le départ d'Emmanuel Maurel couvait depuis des semaines. Il ne surprend pas mais il fait mal : le chef de file de la gauche du PS avait obtenu 18,8% des voix lors du dernier Congrès du parti en avril. Il revendique aujourd'hui un départ avec « des centaines de cadres et d’élus locaux, des maires » et sans doute avec Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice et figure du parti. Question symbole, il claque la porte le jour où le PS quitte officiellement son siège de la rue de Solférino, vendu pour maintenir les finances du parti à flot.

Maurel reproche au PS sa ligne libérale

Emmanuel Maurel repproche au PS sa ligne libérale. Il tient François Hollande pour responsable de l'échec du parti. Olivier Faure, l'actuel premier secrétaire, en prend aussi pour son grade. Il est accusé de ne pas avoir su tirer le bilan et redonner l'élan de la renaissance.

« Nos causes communes »

Avec son club baptisé « Nos causes communes », Emmanuel Maurel veut maintenant se rapprocher de Jean-Luc Mélenchon. Une place sur la liste des européennes lui serait d'ailleurs réservée. Pas sûr qu'il aille quand même jusqu'à rejoindre formellement la France insoumise. Manuel Bompard, directeur des campagnes de la France insoumise (LFI) dans un tweet a salué le départ d'Emmanuel Maurel : « une bonne nouvelle courageuse et porteuse d'espoir ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.