Accéder au contenu principal
France

Notre-Dame de Paris, un joyau historique du XIIe siècle

C’est en 1163 que le pape Alexandre III posa la première pierre de Notre-Dame.
C’est en 1163 que le pape Alexandre III posa la première pierre de Notre-Dame. REUTERS/Philippe Wojazer

Notre-Dame de Paris, l’un des monuments les plus visités de la capitale, a été ravagée par un incendie lundi 15 avril. Cet édifice religieux est l’un des symboles de Paris mais aussi un joyau du christianisme.

Publicité

C'est le joyau de l'architecture française. Construite au XIIe siècle sous l'impulsion de l'évêque Maurice de Sully, la cathédrale Notre-Dame de Paris n'est achevée qu'au milieu du XIVe siècle, soit deux siècles plus tard.

Une œuvre décrite comme une avaleuse d'hommes, puisque plus de trois générations d'artisans d'une même famille sont passées sur son chantier. Notre-Dame repose sur une charpente de bois constitué de 1 300 chênes. Cela représente plus de 21 hectares de forêt.

Ses deux tours culminent à plus de 69 mètres de hauteur et ceinturent l'édifice complet. Et sa flèche, qui s'est effondrée, atteignait les 96 mètres de haut. À noter qu'elle avait déjà été démontée en 1786 et reconstruite ensuite dans les années 1860.

Notre-Dame possède aussi trois bijoux. Les trois grandes rosaces construites au XIIIe siècle. Elles représentent trois roses aux pétales de verres multicolores. Trois fleurs du paradis dont chaque médaillon symbolise un saint, un ange, un prophète. Enfin, Notre-Dame est surtout symbolisée par ses dix cloches.

Neuf d'entre elles avaient été refaites pour le 850e anniversaire de la grande dame en 2013. Elles ont remplacé celles dont la qualité sonore était mauvaise et, aujourd'hui, les Parisiens espèrent les entendre de nouveau.

Ce bijou du Moyen Âge fut aussi et surtout le lieu du sacre de Napoléon Ier en 1804, immortalisé par le peintre David dans un tableau exposé aujourd'hui au musée du Louvre.

C'est le monument historique français le plus vu avec plus de 13 millions de visiteurs par an.

Un monument important pour les papes à travers l’Histoire

La cathédrale de Paris est un monument important pour les papes à travers l’Histoire, plusieurs pontifes se sont rendus dans ce haut lieu, cœur spirituel de la capitale, rapportenotre correspondant au Vatican, Eric Sénanque.

C’est en 1163 que le pape Alexandre III posa la première pierre de Notre-Dame, décidée par l’évêque de Paris, Maurice de Sully. Au fil des siècles, les papes se sont rendus en pèlerinage dans la cathédrale. C’est là que Pie VII célébrera la cérémonie religieuse du sacre de Napoléon, le 2 décembre 1804. Plus près de nous, Jean-Paul II y présida la messe lors de sa venue à Paris en 1980. « Ici, nous rencontrons le génie de la France », expliqua le pape polonais en évoquant le lieu sacré, rappelant « une splendide construction, trésor de l’art gothique, consacrée à la Mère de Dieu ».

Le 12 septembre 2008, le pape Benoît XVI y célèbre les vêpres en compagnie de milliers de Parisiens. « Nous voici dans l'église mère du diocèse de Paris, la cathédrale Notre-Dame, qui se dresse au cœur de la cité comme un signe vivant de la présence de Dieu au milieu des hommes », rappelle le pape allemand.

« Le Saint-Siège a appris avec incrédulité et tristesse la nouvelle du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole de la chrétienté, en France et dans le monde », a tweeté ce lundi soir le porte-parole du Saint-Siège Alessandro Gisotti, faisant part de sa proximité avec les catholiques français et la population parisienne, priant « pour les pompiers et pour tous ceux qui font leur possible pour faire face à cette situation dramatique. »

La cathédrale Notre-Dame de Paris en 2009.
La cathédrale Notre-Dame de Paris en 2009. REUTERS/Benoit Tessier/File Photo

Toute l'actualité sur Notre-Dame de Paris

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.