Accéder au contenu principal
France

Retour sur la conférence de presse d'Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron prend la parole lors de la conférence de presse pour dévoiler sa réponse politique à la mobilisation des gilets jaunes, à l'Elysée à Paris, le 25 avril 2019.
Le président français Emmanuel Macron prend la parole lors de la conférence de presse pour dévoiler sa réponse politique à la mobilisation des gilets jaunes, à l'Elysée à Paris, le 25 avril 2019. ©REUTERS/Philippe Wojazer

Après cinq mois de manifestations des « gilets jaunes »  et trois mois de grand débat, Emmanuel Macron s'est exprimé ce jeudi 25 avril de la grande salle des fêtes de l’Élysée. L’intervention, devant quelque 300 journalistes, a été suivie de questions-réponses. Voilà l'essentiel de ces 2h30.

Publicité
  • Garder le cap

Emmanuel Macron a affirmé qu'il fallait poursuivre les « transformations » engagées depuis son élection, correspondant « profondément », selon lui, « aux aspirations » des Français, malgré la crise des « gilets jaunes » en révolte contre sa politique.

  • L’Europe et l'immigration

Emmanuel Macron prône une « reprise en main » de la politique migratoire aux niveaux français et européen. il estime indispensable de refonder le système Schengen et souhaite « une Europe qui tient ses frontières, qui les protège, qui a un droit d’asile refondé et commun où la responsabilité va avec la solidarité »

  • La laïcité

Le chef de l’État a martelé son intention de « réaffirmer » et « appliquer pleinement » la loi de 1905.

  • Le référendum d’initiative citoyenne (RIC)

Le président a écarté le « référendum d'initiative citoyenne » voulu par les « gilets jaunes ». Il a, en revanche, plaidé pour faciliter la mise en oeuvre d'un référendum à l'initiative du peuple, en proposant d'abaisser à 1 million le nombre de signatures nécessaires pour saisir le Parlement.

  • La transition énergétique

Des citoyens travailleront sur le climat à partir du mois de juin, a annoncé Emmanuel Macron, et ce qu'ils proposeront sera suivi d'effet. Le président de la République a également promis la création d'un « Conseil de défense écologique », qui réunira « les grands opérateurs de l'État » pour « mettre au cœur de notre politique le changement climatique ».

  • La baisse des impôts

Emmanuel Macron a clamé son intention de réduire « significativement » l'impôt sur le revenu, à hauteur de 5 milliards d'euros. Il a également défendu la suppression de l’ISF.

  • École et hôpitaux

Une nouveauté : Le chef de l'État compte limiter à 24 le nombre d’enfants par classe en grande section de maternelle, CP et CE1 dès la rentrée prochaine. Il confirme qu’il n’y aura pas de fermeture d’hôpitaux sans l’accord du maire jusqu’en 2022.


Pour afficher notre liveblog sur nos applications, smartphones et tablettes,cliquez ici.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.