Accéder au contenu principal
France / Politique française

Municipales à Paris: Benjamin Griveaux désigné sans surprise candidat de LaREM

Benjamin Griveaux, veut consulter les Parisiens pour écrire «une nouvelle page» (ici, le 24 novembre 2017).
Benjamin Griveaux, veut consulter les Parisiens pour écrire «une nouvelle page» (ici, le 24 novembre 2017). REUTERS/Philippe Wojazer

Benjamin Griveaux est le candidat de la République en marche pour les municipales de mars 2020 à Paris. Le parti d’Emmanuel Macron a désigné l’ancien porte-parole du gouvernement pour affronter l’actuelle maire Anne Hidalgo. Favori, présenté par ses adversaires comme le candidat de l’Élysée, il a été préféré aux députés Hugues Renson et Cédric Villani. Cette investiture devait donner le coup d’envoi de la campagne à Paris et marquer la fin des rivalités internes. Tout ne s’est pas passé comme prévu.

Publicité

Et dire qu’une photo de famille entre les trois ex-rivaux a été envisagée à un moment. Hugues Renson s’est bien déplacé au siège du parti, mais il a rapidement filé sans un mot pour Benjamin Griveaux.

Cédric Villani, lui, n’a même pas fait le déplacement. Le député mathématicien ne cache pas son amertume. Dans un message publié avant la décision du bureau exécutif d’En marche, il reconnaît sa défaite, tacle « l’appareil » du parti, dénonce un processus verrouillé.

Surtout il n’apporte pas son soutien au candidat désigné, alors qu’il s’y est engagé par écrit. Sur un air de menace, il laisse aussi planer le doute sur son avenir.

C’est donc seul que Benjamin Griveaux est arrivé devant les caméras, en tendant la main à Cédric Villani : « C’est un homme de cœur, c’est un homme d’engagement et je sais que nous saurons trouver dans les heures, dans les jours qui viennent, les moyens de nous rassembler et de conduire ensemble une offre alternative à la politique conduite par l’actuelle maire de Paris depuis 5 ans. »

Ma mission maintenant c'est de rassembler un collectif, une équipe, une équipe pour faire gagner les Parisiens. Et dans ce collectif, chacun y aura sa place...

Benjamin Griveaux, candidat sans surprise et dans la douleur. Lui qui voulait entrer le plus vite possible en campagne va devoir se réconcilier avec ses ex-concurrents. Il a déjà proposé à Cédric Villani et à Hugues Renson une place dans sa future équipe.

À lire aussi : Municipales à Paris: les candidats LREM auditionnés par la CNI

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.