Accéder au contenu principal
France

Canicule en France: des mesures pour aider les personnes les plus fragiles

Episode de chaleur à Paris: dans le métro, des agents de la RATP distribuent des bouteilles d'eau aux voyageurs, le 23 juillet 2019.
Episode de chaleur à Paris: dans le métro, des agents de la RATP distribuent des bouteilles d'eau aux voyageurs, le 23 juillet 2019. Dominique FAGET / AFP

Les températures continuent de grimper en France où le niveau 3 du plan canicule a été activé. La plupart des régions sont concernées par ces températures étouffantes et les populations les plus vulnérables sont particulièrement exposées. Des mesures sont prises pour leur venir en aide.

Publicité

Un « épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées » a prévenu Météo-France dans un bulletin diffusé à minuit. Le phénomène est appelé à se poursuivre jusqu'à jeudi à 13h00 « au plus tôt ». On ne compte plus plus les villes qui ont explosé leur record de température comme Rennes en Bretagne avec 40.1°, et 80 départements, un record, ont été placés en vigilance orange.

En Seine Saint-Denis auprès des anciens

Localement les initiatives se multiplient pour venir en aide aux populations les plus fragiles comme dans le département de Seine Saint-Denis, en région parisienne. La Maison des Seniors de Saint-Denis a mis en place une cellule d'appel. A l'étage, une dizaine d'agents de la ville se relaient pour appeler tous les jours près de 300 personnes inscrites sur leurs listes. Christelle Dubos, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, s’est rendue sur place mardi pour vérifier le fonctionnement du dispositif. La canicule concerne tout le monde, insiste la ministre mais les personnes fragiles, âgées, handicapées, isolées ont besoin d’une attention particulière. Elles sont « invitées à se signaler auprès de leur mairie pour qu’elles puissent avoir cet accompagnement, ce soutien ».

S'assurer que tout va bien, c'est ce que fait en direct cette agent de la ville. Par téléphone, elle prend des nouvelles d'une retraitée âgée de 83 ans en situation de handicap

Les SDF particulièrement vulnérables

Parmi les populations les plus fragiles, les sans-domicile fixe, de plus en plus nombreux. Si habituellement des actions sont menées par les autorités et les associations de soutien aux sans-abri en hiver, c'est moins le cas en été. Comment tenir ? Écoutez ces témoignages recueillis par RFI.

Les filles de la boulangerie sont très gentilles et me donnent de l'eau et un peu à manger. Je viens ici tous les jours parce que ce n'est pas possible de résister à cette chaleur.

Les parcs et jardins ouvrent leurs portes au public de jours comme de nuits, des îlots de fraîcheur où les sans abris peuvent se réfugier. Les maraudes organisées par les collectivités et les associations sont également renforcées cette semaine pour distribuer des bouteilles d'eau aux SDF.

Jeudi sera la journée la plus chaude

C'est jeudi que la situation devrait être la plus difficile. Météo-France prévoit des températures de 37 à 42°C sur une grande partie du pays, avec des pointes à 43°C localement. Paris devrait battre ce jour-là son record de 1947 (40,4°C). Mais le record absolu pour la France de 46°C, qui date de juin, ne sera en revanche pas atteint.

Les vagues de chaleur, déjà plus fréquentes en France, sont appelées à se multiplier et à s'intensifier sous l'effet du réchauffement provoqué notamment par les activités humaines. C'est le message porté par la jeune Greta Thunberg hier mardi devant les députés, à l'Assemblée nationale.

► À (ré)écouter : Les agriculteurs face au défi du manque d'eau

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.