Accéder au contenu principal
France / Medef

France: le Medef fait sa rentrée avec son université d'été

Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux au siège de l'organisation lors d'une conférence de presse sur la réforme des retraites, le 18 avril 2019.
Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux au siège de l'organisation lors d'une conférence de presse sur la réforme des retraites, le 18 avril 2019. ERIC PIERMONT / AFP

Le patronat fait sa rentrée ce mercredi 28 et jeudi 29 août. Le Medef organise sa traditionnelle université d'été. Cette année, pour sa 21ème édition, le rendez-vous fait sa petite révolution en commençant par changer de nom.

Publicité

Désormais, il s’agit de « La rencontre des entrepreneurs de France », alias la REF. Une REF qui déménage et quitte le campus de la Haute école de commerce à Jouy-en-Josas  pour investir l'hippodrome de Paris-Longchamps. Bref, Geoffroy Roux de Bézieux, à la tête du Medef depuis juillet 2018, veut laisser son empreinte.

Pour un renouveau, le titre était tout trouvé : « Nos futurs », avec un « s » entre parenthèse. À la fois un clin d'œil au mouvement Punk, « No Future » et un message d'espoir sur des thèmes délicats. Dans la foulée du G7, inégalités et climat sont en haut de l'affiche. En pleine polémique sur les feux en Amazonie, le chef indien Almir Narayamoga Surui sera là. Dix membres du gouvernement français seront également présents. L'ancien président Nicolas Sarkozy, la « gilet jaune » Jacline Mouraud aussi, mais finalement pas Marion Maréchal-Le Pen dont l'invitation à une table ronde avait fait polémique.

Le Medef proposera aussi une séquence européenne avec un regard extérieur portée par la présidente géorgienne et un traditionnel dialogue franco-allemand incarné par les ministres Bruno Le Maire et Peter Altmaier.

Geoffroy Roux de Bézieux voit dans la REF un moment de réflexion sur des sujets qui ne relèvent pas « du lobbying classique du Medef - moins de charge, moins d'impôt ». Ce qui reste classique en revanche, c'est la mésentente avec les syndicats. La CGT, FO et Solidaires appellent à manifester en marge de l'événement.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.