Accéder au contenu principal
France

France: le mystère du bus secret de Marseille qui fait mal aux élus locaux

La Régie des transports de Marseille (RTM).
La Régie des transports de Marseille (RTM). AFP

L'existence d'une ligne de bus « Spécial MDM » à Marseille a agité la Toile ces dernières semaines. « Spécial MDM » désigne la Madrague de Montredon, un petit port à l’entrée du Parc national des calanques. Si ce bus existe bel et bien, on ne retrouve nulle part de fiche horaire signalant ses arrêts : rien sur le trajet, rien non plus sur le site internet de la RTM, la régie des transports marseillais. Seul un site internet d’un comité de quartier renseignait ses horaires.

Publicité

De notre correspondant,

C'est le site d'investigation locale Marsactu qui a révélé l'histoire de cette ligne de bus fantôme à Marseille et déclenché le début de la polémique. Ce qui pose problème, c'est que cette ligne de transport est un service public. Tout le monde pouvait y avoir accès dans l’absolu. Pas besoin de montrer patte blanche sauf que quelques-uns seulement étaient au courant de son existence, des happy few, comme on les appelle.

Lobbying et clientélisme au rendez-vous

Le « Spécial MDM » dessert les quartiers sud cossus de Marseille au départ du centre-ville, mais l'été seulement, sur un parcours emprunté par tous ceux qui vont à la plage. Les bus municipaux circulent lentement, avec une ambiance assez populaire et beaucoup de monde à l'intérieur. Les comités d’intérêt de quartier ont donc milité, fait du lobbying selon leurs propres mots pour obtenir ce service spécial l’été.

Ce bus circule bien souvent vide. Beaucoup de Marseillais pensaient, à tort, qu'il s'agissait d'une ligne réservée pour une raison ou pour une autre, comme cela existe par exemple pour les formations du personnel de la régie des transports. Les citoyens le voyaient passer, n'y prêtaient pas attention, alors que tout le monde pouvait théoriquement l'emprunter.

Une polémique pour sortir du silence

Cela fait au moins 10 ans que cette ligne existe mais personne n’est en mesure de donner une date exacte. Et il aura suffi d'un article du site d'informations locales marsactu.fr pour que la polémique enfle en plein été. Les chaînes d'informations en continu se sont emparées de cette polémique, l'opposition socialiste au conseil municipal également qui dénonce une privatisation au nom du clientélisme. La métropole va garder le silence sur ce dossier. Seul le maire LR de secteur s'exprimera pour se défendre de faire face à l’afflux touristique. Le service s'est interrompu à la fin de l'été, mais les horaires seront toutefois rendus publics dès la remis en circulation du bus, l'année prochaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.