Accéder au contenu principal
France

France: Emmanuel Macron poursuit son offensive vers les territoires à Amiens

Le président Macron en compagnie de François Baroin, président de l'Association des maires de France, à l'Élysée le 20 novembre 2019.
Le président Macron en compagnie de François Baroin, président de l'Association des maires de France, à l'Élysée le 20 novembre 2019. Thibault Camus/Pool via REUTERS

Après avoir reçu des maires à l’Élysée mercredi soir, le président français poursuit son offensive en direction des territoires, cette fois dans une ville qu'il connaît bien.

Publicité

Emmanuel Macron est dans sa ville natale d'Amiens jeudi 21 novembre. C'est là qu'il a grandi, étudié jusqu'à ses 16 ans, et rencontré sa femme Brigitte. Mais ce n'est pas pour évoquer le passé qu'il est revienu.

Le chef de l’État a comme objectif de parler de l'avenir. M. Macron a un programme très chargé pour ces deux jours de visite. À quatre mois des élections municipales, il veut faire avancer plusieurs dossiers locaux qui lui tiennent à cœur.

Le président a prévu des échanges avec des chercheurs à la pointe de la robotique, avec des jeunes du quartier Amiens-Nord, ou encore avec des étudiants. Il se prépare à ce que le problème de leur précarité soit mis sur la table.

► À lire aussi dans la presse : Macron « maire de la commune France »

Parler d'avenir, c'est aussi les transports ; faire avancer des dossiers qui coincent comme le raccordement d'Amiens à une ligne de train plus rapide vers Paris, ou la réalisation du canal Seine-Nord Europe, enkysté depuis plusieurs années.

À quatre mois des municipales, « l'enfant du pays » se montre à la manœuvre sur des projets concrets. Même s'il devra aussi afficher l'un de ses échecs : la reprise ratée de l'entreprise Whirpool, dont le repreneur a mis la clé sous la porte.

Cent trente-huit personnes sont à nouveau licenciées. Pour eux, l'avenir est sombre. Le président, qui s'était engagé sur ce dossier pendant la campagne, recevra vendredi une délégation d'anciens de l'entreprise.


■ Les maires de France reçus à l'Elysée

Environ 2 000 cartons avaient été envoyés pour la réception organisée en marge du Congrès des maires de France, mercredi 21 novembre à l'Élysée. Après un discours en forme de déclaration d'amour la veille porte de Versailles, Emmanuel Macron a poursuivi son opération séduction à l'attention des élus locaux. Beaucoup regrettaient que le chef de l'État n'ait pas vraiment répondu à leurs préoccupations, mardi lors de son premier discours. Mais ce mercredi, les maires se sont dits ravis d'avoir passé un « moment convivial » au palais.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.