Accéder au contenu principal
France / Transport

Grève dans les transports: les voyageurs inquiets pour les fêtes de Noël

Un quai vide de la gare du Nord à Paris, le 14 décembre 2019, alors que la France fait face à son dixième jour consécutif de grève.
Un quai vide de la gare du Nord à Paris, le 14 décembre 2019, alors que la France fait face à son dixième jour consécutif de grève. REUTERS/Eric Gaillard

En France, la grève contre la réforme des retraites se poursuit à la SNCF. Les inquiétudes se cristallisent maintenant autour des fêtes de Noël. À dix jours du 24 décembre, le mouvement qui se durcit risque de pénaliser les voyageurs qui souhaitent se rendre dans leur famille.

Publicité

L'année dernière, 3 millions de voyageurs ont emprunté les grandes lignes pour les fêtes de Noël et 8 millions se sont déplacés en train durant les 15 jours des vacances scolaires de fin d'année.

À tout juste dix jours de Noël, la perspective d'un retour à un trafic normal est illusoire. Si la grève se poursuit ces prochains jours, la SNCF ne sera pas en mesure d'assurer un service complet, d'autant qu'il faut plusieurs jours après l'arrêt d'une grève pour revenir à un trafic fluide.

Face à ce contexte de crise, le patron de la SNCF en appelle à la responsabilité des cheminots et leur demande de faire une trêve pour Noël. Rien n'est moins certain. Les syndicats renvoient la balle dans le camp du gouvernement. La CGT-cheminots considère que le gouvernement a toute la semaine prochaine pour prendre la décision de retirer sa réforme des retraites par points, et rejette toute idée de trêve.

À lire aussi : Réforme des retraites: opération déminage du gouvernement

Suite aux menaces des syndicats, le Premier ministre Édouard Philippe a demandé vendredi soir à la SNCF de préparer un « plan de transport » précisant quels trains seraient maintenus au moment des fêtes de fin d'année.

De son côté, la SNCF a annoncé que la moitié des voyageurs auront des trains pour passer les fêtes en famille.

Comment pourra-t-on prendre le train pour aller fêter Noël ?

La perspective de voir le trafic des trains revenir à la normale pour les congés de Noël s'éloigne donc de plus en plus. Les syndicats de cheminots restent déterminés dans leur refus de la réforme des retraites et appellent à ne pas lâcher.

L'appel du nouveau président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, ne semble pas pour autant rassurer les usagers parisiens. Ces derniers souhaitent partir en région et ils sont à la recherche d'alternatives en cas d'annulation de leur train.

Caroline vend des bijoux dans un marché de Noël. Elle s'applique à bien ranger son stand. Mais elle est inquiète. Elle a peur de ne pas avoir de train pour aller à Rennes, samedi prochain…

Les usagers de la SNCF sont dans le flou


■ La grève s’installe, les Parisiens pédalent

À dix jours du début de la grève des transports, les utilisateurs habituels des métros et RER se tournent vers les vélos. Achat ou réparation, les vendeurs sont débordés.

Lucie se dépêche de ranger des freins de vélos dans les rayons […] Selon elle, 80% des clients actuellement se mettent au vélo à cause des grèves. "J’ai été recrutée il y a deux semaines et ça tombait à pic. Je pense d’ailleurs que le recrutement a été sans doute un peu avancé à cause des grèves…"

Reportage dans des magasins de bicyclettes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.