Accéder au contenu principal
Santé

Suspecté d’être cancérogène, l'E171 désormais interdit en France

L'E171 est un additif controversé utilisé pour blanchir ou intensifier la brillance de nombreuses denrées alimentaires.
L'E171 est un additif controversé utilisé pour blanchir ou intensifier la brillance de nombreuses denrées alimentaires. Getty Images

Bonbons, chewing-gums, chocolats, bûches de Noël ou encore crèmes glacées ne pourront plus contenir de dioxyde de titane à partir de ce mercredi 1er janvier 2020 en France. Ce colorant devra être banni de tous les produits alimentaires.

Publicité

E171 : c’est sous ce code que le dioxyde de titane apparaît ou plutôt se cache sur les étiquettes. Il y figure parfois aussi sous son symbole chimique : TiO2. Cet additif est très prisé des pâtissiers, confiseurs, et par l’industrie agroalimentaire. Ils l’utilisent comme colorant pour blanchir ou intensifier la brillance de leurs produits : bonbons, biscuits, gâteaux, yaourts, plats préparés.

Le problème est que cet additif contient en général des nanoparticules. Celles-ci, du fait de leur taille infime, sont capables de franchir les barrières biologiques comme l’intestin et une partie s’accumule dans des organes tels le foie. Une étude scientifique menée chez le rat montre un impact délétère sur le système immunitaire, et un effet cancérogène au niveau du côlon.

Pour l’heure, les effets chez l’homme ne sont pas certains. Mais par précaution, le Parlement a voté en 2018 la suspension de l'utilisation du dioxyde de titane dans les aliments. Après quelques revirements, le ministère de l’Économie a avalisé la décision, sous la pression notamment d’associations de défense de la santé. Un regret toutefois pour ces associations : les dentifrices et les médicaments ne sont pas concernés par l’interdiction. Ces produits contiennent souvent du dioxyde de titane alors qu’ils peuvent très bien s’en passer.

À lire aussi : Plaintes de l'UFC-Que Choisir pour des nanoparticules «dissimulées»

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.