Accéder au contenu principal
France

France: un mort après une attaque au couteau à Villejuif, l’assaillant abattu

La police a abattu le suspect. (illustration)
La police a abattu le suspect. (illustration) AFP

Un homme a été abattu par la police ce vendredi à Villejuif, près de Paris, après avoir attaqué « plusieurs personnes » avec un couteau. L'une des victimes est décédée.

Publicité

Armé d’un couteau, un homme a tué une personne et en a blessé deux autres, dont une grièvement, ce vendredi 3 janvier près de Villejuif, en banlieue parisienne, avant d’être « neutralisé » par la police, a indiqué le secrétaire d'État à l'Intérieur, Laurent Nunez.

La victime, un Villejuifois de 56 ans, a été tuée en voulant « protéger sa femme » avec qui il « se promenait (...) lorsque l'agresseur s'est approché », a expliqué le maire de Villejuif, Franck Le Bohellec. Les deux autres victimes sont un homme, qui a été grièvement blessé, et une femme, blessée plus légèrement.

L’attaque à l'arme blanche s’est déroulée aux alentours de 14 heures dans le parc des Hautes-Bruyères, à proximité d'un supermarché de la commune voisine de l'Haÿ-les-Roses, dans le Val-de-Marne. Le suspect a été abattu par les policiers de la Brigade anti-criminalité.

Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nuñez, est arrivé sur place accompagné du préfet de police Didier Lallement. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du lieu de l'attaque pour permettre l'intervention de la police et des secours. Une enquête a été confiée au service départemental de la police judiciaire du Val-de-Marne, pour « assassinat » et « tentatives d'assassinat ».


► Un assaillant aux motivations floues

D’après les premiers éléments de l’enquête, c’est un jeune homme de 22 ans, atteint de « troubles psychologiques », connu des services de police pour des faits de droit commun qui est est l’auteur de l’attaque de ce vendredi dans le parc des Hautes Bruyères à Villejuif. Il n’était pas fiché S, ni surveillé pour une éventuelle radicalisation, mais le parquet a précisé que certains éléments religieux laissaient penser qu’il s’était converti à l’Islam.

Lors de son attaque, armé d’un couteau il a blessé deux personnes et en a tué une autre, un habitant de la commune de 56 ans qui aurait reçu un coup de couteau en essayant de protéger sa compagne. Celle-ci a été blessée, mais est désormais hors de danger.

D’après les récits de témoins, l’assaillant a tenté de s’en prendre à d’autres personnes qui ont réussi l’éviter. Il se dirigeait vers un centre commercial lorsque des policiers de la BAC (brigade anti-criminalité) l’ont abattu d’au moins cinq coups de feu.

Une enquête pour assassinat et tentative d’assassinat a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne et à la brigade criminelle de Paris. Pour l’instant, le parquet anti-terroriste n’a pas été saisi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.