Accéder au contenu principal
Climat

Climat: comment travaillent les membres de la Convention citoyenne

Des manifestants lors de la marche pour le climat à Paris, le 8 décembre 2019
Des manifestants lors de la marche pour le climat à Paris, le 8 décembre 2019 THOMAS SAMSON / AFP

Mise en place après la crise des « gilets jaunes », la Convention citoyenne pour le climat reçoit ce vendredi 10 janvier le président Emmanuel Macron. Une rencontre qui devrait permettre aux membres de cette commission de connaitre l'avenir de leurs propositions après quatre mois de travail.

Publicité

C’est l’occasion de revenir sur la manière dont travaillent ces citoyens tirés au sort pour parvenir à l'objectif de cette convention: faire émerger des propositions concrètes en faveur de l'environnement et de la transition écologique.

Entre auditions et débats

Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% d'ici 2030, par rapport à 1990 ? C'est la question que doit se poser chacun des 150 citoyens tirés au sort dans le cadre de la Convention citoyenne pour le climat.  Et pour y répondre, leur mission est de définir des propositions qui devront  - comme l'a promis le président Emmanuel Macron - être soumises sans filtre soit, au référendum, soit au vote au parlement, soit enfin par voie réglementaire.

Pour parvenir à leur objectif, les membres de cette Convention ont au total sept week-end de travail, durant lesquels, ils auditionnent experts et débattent pour pouvoir guider leur réflexion.

Encore trois séances pour finaliser

Chercheurs, organismes internationaux ou organisations de la société civile interviennent dans différents domaines, aussi bien sur les pratiques agricoles, les questions énergétiques ou encore les enjeux alimentaires lors de conférences et tables rondes.

Répartis en groupes – «se déplacer», «se loger», «se nourrir», «produire et travailler» ainsi que «consommer» - ces citoyens ont encore trois séances pour finaliser leurs propositions. Des séances pour lesquelles chacun des membres est indemnisé sur le modèle des jurés d'assises.

La prochaine session se tiendra du 7 au 9 février prochain.

A écouter aussi: «L'environnement est devenu la première préoccupation des Français»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.