Accéder au contenu principal
France / Terrorisme

Libération du premier jihadiste français jugé et condamné à son retour de Syrie

Une cellule dans le centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, à Alençon où était détenu le jihadiste qui a été libéré ce lundi.
Une cellule dans le centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, à Alençon où était détenu le jihadiste qui a été libéré ce lundi. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le premier jihadiste français condamné à son retour de Syrie a été libéré. Il a quitté la prison de Condé-sur-Sarthe dans l’Orne, ce lundi 13 janvier. Il sera placé sous contrôle judiciaire pour un peu moins d’un an.

Publicité

Il s’appelle Flavien Moreau. Après avoir purgé la peine de 7 ans d’emprisonnement pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste », il est sorti de détention.

Cet homme de 33 ans, d’origine sud-coréenne, converti à l’islam il y a une dizaine d’années et condamné à de multiples reprises pour des infractions de droit commun s’était radicalisé lors de ses séjours en prison.

En 2012, il s’était rendu en Syrie. Et c’est en essayant d’y retourner un an plus tard, qu’il avait été arrêté, jugé et de nouveau condamné. En 2019, il a écopé en appel de 6 mois de prison supplémentaires pour avoir menacé de mort des surveillants pénitentiaires.

► À lire aussi : France: un quartier pour radicalisés dans la prison de Condé-sur-Sarthe

Désormais, pendant près d’un an, Flavien Moreau devra se présenter régulièrement devant un juge d’application des peines spécialisé dans l’antiterrorisme. Après la période de contrôle judiciaire strict, il restera sous la surveillance des services de renseignement.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.