Accéder au contenu principal
Cinéma

«Marche avec les loups», documentaire en faveur de la coexistence pacifique

Extrait de l'affiche du film «Marche avec les loups» de Jean-Michel Bertrand.
Extrait de l'affiche du film «Marche avec les loups» de Jean-Michel Bertrand. Bertrand Bodin/Gedeka Films

Après le film « La Vallée des loups », Jean-Michel Bertrand réalise son deuxième opus « Marche avec les loups ». Une randonnée filmée de 300 km des Alpes au Jura, sur les traces des canidés des montagnes, en salles en France.

Publicité

Un retour à l’état sauvage. C’est une fois de plus le pari de Jean-Michel Bertrand, en immersion pendant deux ans au cœur des massifs alpins et jurassiens. Sur 300 km, le réalisateur mène l’enquête sur les loups et la faune sauvage des montagnes. « J’ai envie d’en savoir plus sur ces jeunes loups nomades », explique-t-il en voix off dans la bande annonce.

Ce n’est pourtant pas un simple documentaire animalier, précise le réalisateur. Jean-Michel Bertrand est lui-même acteur de son film, au même titre que les animaux qu’il observe. Le périple d’un passionné, dans lequel les loups ne sont plus les méchants de l’histoire.

Appel au boycott

Visuellement prodigieux, le film prône la coexistence pacifique avec les loups, une espèce réintroduite en France en 1992. Un message loin de faire l’unanimité dans une région où les bergers déplorent les attaques de loups contre leurs troupeaux. La diffusion du documentaire, considéré comme pro-loups, a d’ailleurs fait l’objet d’un appel au boycott dans la région des Hautes-Alpes. Marche avec les loups se fait donc l’avocat de cette espèce sauvage en voie de disparition.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.