Accéder au contenu principal

Agressions sexuelles dans le patinage français: son président se défend

Didier Gailhaguet, président de la Fédération française des sports de glace, à sa sortie du ministère des Sports, le 3 février 2020.
Didier Gailhaguet, président de la Fédération française des sports de glace, à sa sortie du ministère des Sports, le 3 février 2020. Bertrand GUAY / AFP

En France, les accusations d’agressions sexuelles se multiplient à l'encontre des entraîneurs de la Fédération des sports de glace. Son président Didier Gailhaguet était reçu ce lundi 3 février au ministère des Sports. 

Publicité

C’est un scandale sans précédent qui frappe le patinage artistique français. Pas moins de quatre femmes ont fait état d’abus sexuels de la part de leur entraîneur alors qu’elles étaient mineures. Celles-ci font suite aux révélations de l’ancienne patineuse Sarah Abitbol qui a publié un livre où elle expose les agressions qu’elle a subies de la part du sien alors qu’elle était âgée de 15 à 17 ans.

A lire aussi : Violences sexuelles dans le sport français: la fin de l’omerta?

A la tête de la Fédération française des sports de glace depuis 2007, Didier Gailhaguet est accusé d'avoir eu connaissance de ces violences mais d'avoir malgré tout laissé en place leurs auteurs. « Le nombre de faits et leur étalement dans le temps illustrent qu'au-delà des personnes citées, un dysfonctionnement général existe au sein de la Fédération française des sports de glace », a déclaré la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

Celle-ci a donc demandé à Didier Gailhaguet de présenter sa démission. Le principal intéressé lui a répondu sans pour autant annoncer vouloir renoncer à son poste. « Elle ne m'a pas écouté et surtout elle ne m'a pas entendu. Toutes ces décisions étaient déjà prises d'avance. J'ai commis des erreurs, je n'ai pas fait de fautes », a-t-il assuré à sa sortie du ministère. Il tiendra une conférence de presse ce mercredi afin de dévoiler sa version des faits.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.