Accéder au contenu principal

Climat: les membres de la Convention citoyenne élaborent leurs propositions

Des jeunes manifestent lors de la grève scolaire «Friday For Future», devant le ministère de l'Écologie à Paris, en France, le 15 février 2019.
Des jeunes manifestent lors de la grève scolaire «Friday For Future», devant le ministère de l'Écologie à Paris, en France, le 15 février 2019. REUTERS/Charles Platiau

Les 150 personnes qui ont été tirées au sort pour participer à la Convention citoyenne pour le climat (CCC) se réunissent ce week-end (8-9 février) pour la cinquième fois. A l'issue des échanges, ils devraient avoir rédigé les propositions de mesures qui seront soumises au vote des participants à la prochaine session.

Publicité

Durant cette 5e session, les 150 citoyens sont chargés d’écriture les mesures qui seront proposées au gouvernement. Leur objectif ? Réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Pour cela, les tirés au sort sont répartis par groupes thématiques : « se nourrir », « se loger », « se déplacer », « consommer », « produire et travailler ».

Un travail énorme, mais qui est passionnant, estime Hugues Olivier, un photographe venu d’Indre-et-Loire qui participe à l’atelier sur le logement. « Toutes les mesures sur lesquelles on discute, c’est très important pour le changement des comportements et pour la transition écologique. C’est vraiment un très beau travail. Mais dans un temps, en mon sens, vraiment trop court », estime-t-il.

« On remet la vie à la première place »

Pour lui, la Convention citoyenne a été une prise de conscience qui lui a « appris pas mal de choses » sur le réchauffement climatique. « Mon climatoscepticisme a dû mettre un petit peu de crans en dessous. On m’a montré que depuis 200 ans, la courbe s’était inversée dans le mauvais sens à cause des activités humaines. Moi, je prends acte de ça. Mais je vois dans cette convention, la possibilité pour moi de dire : enfin on arrête les mauvais comportements, on remet la vie à la première place et on lui subordonne l’économie », déclare-t-il à RFI.

Il faut « rester unis, solides et déterminés », souhaite pour cette session Sylvain, citoyen membre du comité de gouvernance de la Convention. « Soyons percutants, décisifs, inattendus, sérieux, pertinents. Restons impertinents. Et dans le peu de temps qui nous reste, à mon avis, soyons clairement ambitieux », ajoute-t-il.

Les propositions élaborées durant ce week-end seront présentées au gouvernement en avril 2020. Le 10 janvier, le président de la République française, Emmanuel Macron, avait assuré qu’il prendrait « des décisions fortes » à l’issue de ce rendez-vous.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.