Accéder au contenu principal

Déchets médicaux: le coronavirus booste les ventes d'une société française

Hôpital de la Croix-Rouge à Wuhan, en Chine, le 16 février 2020 (image d'illustration).
Hôpital de la Croix-Rouge à Wuhan, en Chine, le 16 février 2020 (image d'illustration). STR / AFP

L'épidémie de coronavirus dope les ventes de la PME toulousaine Tesalys, spécialisée dans le traitement des déchets médicaux. Les premières machines s’envoleront vers la Chine dès vendredi 21 février.

Publicité

Depuis l’apparition du coronavirus, les ventes de l’entreprise toulousaine ne cessent d’augmenter. La firme, qui produit des machines transformant les déchets médicaux en confettis décontaminés, propose une « option coronavirus », développé à la demande des clients chinois.

« Il faut savoir que 50% de notre chiffre d’affaires est fait côté Asie. Et qu’effectivement avec le déploiement du virus, la Chine, des clients chinois, des clients vietnamiens et des clients thaïlandais, ceux qui ont été les plus rapides, nous ont sollicité en nous demandant si nous n’avions pas une solution. Si notre machine correspondait à régler leur problématique », explique Jean Michel Rodriguez, directeur général de Tesalys.

« 30% de chiffre d’affaires en plus »

Le prix de l’appareil est de 54 000 euros. Aujourd’hui, l’entreprise toulousaine voit affluer les commandes. « Nous avons des demandes très importantes. Au Brésil, puisqu’on parle de plus de 20 machines, en Chine d’une cinquantaine de machines, et en Thaïlande c’était une quinzaine de machines de plus que ce qui était prévu. On espère faire 30% de chiffre d’affaires en plus à cause du coronavirus », détaille le PDG.

Les premières machines sortiront de fabrication en fin de semaine. Mais, pour éviter tout risque de contamination, les employés qui les installent habituellement ne feront pas le déplacement. Des tutoriels vidéo remplaceront leur présence sur place.

►À lire: Le coronavirus Covid-19 en 7 points

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.