Accéder au contenu principal

Réforme des retraites: la 10e journée de mobilisation peine à rassembler

Des manifestants opposés à la réforme des retraites dans les rues de Paris le 20 février 2020.
Des manifestants opposés à la réforme des retraites dans les rues de Paris le 20 février 2020. REUTERS/Pascal Rossignol

Les syndicats opposés à la réforme des retraites ont lancé ce jeudi un nouvel appel à mobilisation le 31 mars, à l'issue d'une nouvelle journée interprofessionnelle qui a peiné à rassembler en pleines vacances scolaires, avec 92 000 manifestants dans toute la France selon le ministère de l'Intérieur, contre 121 000 précédemment.

Publicité

Lors de cette dixième journée interprofessionnelle d'actions jeudi, ils étaient 7 800 à Paris selon le ministère, 50 000 selon la CGT, contre respectivement 15 000 et 130 000 le 6 février.

Parmi les banderoles et pancartes brandies dans la capitale, on pouvait lire: « Battez en retraite! », « Retraites à points, travail sans fin » ou encore « Ce pouvoir est en-dessous de tout, même de la ceinture ».

En régions, les préfectures ont compté 4 500 manifestants à Lyon, 2 700 à Toulouse, 2 200 au Havre, 2 000 à Clermont-Ferrand, 1 750 à Nantes, 1 500 à Rennes, 1 200 à Montpellier, 550 à Brest ou encore 500 à Quimper et Béziers, à l'appel de l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, organisations de jeunesse et étudiantes) qui mène la fronde depuis deux mois et demi.

Si la réforme passe telle qu'elle est, on se battra pour qu'il y ait une autre majorité parce ce que ce qu'une loi a fait, une autre loi peut le défaire et j'espère que la prochaine sera une véritable loi de justice et pas une loi d’appauvrissement des retraités.

[Reportage] Garder la motivation après deux mois de manifestations

Lâcher ? « Ah non, ce n'est pas à l'ordre du jour », a martelé le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez dans le cortège parisien. Alors que la discussion parlementaire a débuté lundi, « c'est grâce à la mobilisation qui dure depuis le 5 décembre qu'il y a un tel débat à l'Assemblée nationale », a fait valoir le leader de la CGT.

(Avec AFP)

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.