Accéder au contenu principal
Israël

Meir Dagan quitte la tête du Mossad

Meir Dagan a passé 8 ans à la tête du Mossad.
Meir Dagan a passé 8 ans à la tête du Mossad. AFP

Tamir Pardo a été nommé ce lundi 29 novembre à la tête du Mossad par le Premier ministre Benyamin Netanyahou. Ce vétéran des services secrets, Tamir Pardo, 57 ans, succède à Meir Dagan qui a passé huit ans à ce poste sensible et entouré de mystère.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

Le bilan de Meir Dagan à la tête du Mossad s’écrit avec des points d’interrogation. Est-ce lui qui a permis aux avions israéliens de détruire une installation secrète syrienne - sans doute un site nucléaire - en septembre 2007 ?

Est-ce cet homme rond, né il y a 65 ans en URSS, qui a planifié l’assassinat du chef militaire du Hezbollah libanais, Imad Mughnyeh tué dans l’explosion de sa voiture à Damas en 2008 ? Est-ce lui, Meir Dagan, qui a organisé l’élimination de Mahmoud Al-Mabrouh, homme clé du Hamas, retrouvé mort dans un hôtel de Dubai au début de cette année ?

On ne connaîtra peut-être jamais la vérité sur ces opérations de l’ombre. Mystérieux également le rôle du Mossad et de son chef dans la guerre secrète menée par l’Etat hébreu contre le programme nucléaire iranien.

Les documents américains divulgués cette semaine par WikiLeaks mentionnent le plan élaboré par Meir Dagan contre l’Iran nucléaire. Il préconise entre autre des « opérations secrètes ». Nul ne sait si la mort violente d’un scientifique iranien ce lundi 29 novembre à Téhéran en fait partie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.