Accéder au contenu principal
France / Egypte

Egypte: Michèle Alliot-Marie et Hosni Moubarak évoquent le sort des chrétiens

Michèle Alliot-Marie avec le président Moubarak, le 22 janvier 2011.
Michèle Alliot-Marie avec le président Moubarak, le 22 janvier 2011. REUTERS/Asmaa Waguih

La ministre française des Affaires étrangères poursuit sa tournée régionale dans les pays arabes. Michèle Alliot-Marie a quitté samedi 22 janvier en début d'après-midi l'Egypte où elle a rencontré le président égyptien. Paris et Le Caire ont évoqué la stabilité au Liban et la situation des chrétiens.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Pas un mot sur la Tunisie ou le Soudan. Les discussions de Michèle Alliot-Marie avec le président Moubarak et le chef de la diplomatie égyptienne ont porté sur les tentatives de relance du processus de paix au Proche-Orient et, surtout, sur la question chrétienne.

Au lendemain de l’attentat contre l’église d’Alexandrie, Le Caire avait vivement réagi aux diverses déclarations européennes qui dénonçaient « un plan d’épuration religieuse au Proche-Orient » ou appelaient à protéger les chrétiens du monde arabe.

Un malentendu qu’a cherché à lever la chef de la diplomatie française : « Nous avons beaucoup parlé du problème en général que constituent la montée de l’extrémisme et les menaces terroristes. Il y a des choses qui relèvent de la souveraineté des Etats effectivement, et notamment la protection, la réaction. Je pense que nous devons effectivement regarder ensemble comment prévenir ce type d’actes ».

Cette coopération proposée à l’Egypte comprend une participation au débat que devrait tenir l’Union européenne à la fin du mois. On ne parlera plus de défense des chrétiens d’Orient mais des fidèles de toutes les religions, en Orient comme en Occident.

L’Egypte n’a pas encore donné son accord.
 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.