Accéder au contenu principal
11-Septembre / Terrorisme

La mort de ben Laden a-t-elle changé quelque chose?

Dans cette échoppe pakistanaise, le portrait de Ben Laden trône toujours au milieu des produits en vente.
Dans cette échoppe pakistanaise, le portrait de Ben Laden trône toujours au milieu des produits en vente. REUTERS/Naseer Ahmed

Il y quelque chose de profondément différent, dans cette cérémonie qui marque le dixième anniversaire des attentats du 11 septembre. C’est la première depuis la mort d'Oussama ben Laden, début mai 2011, au Pakistan. La mort du chef d’al-Qaïda a été un soulagement pour beaucoup d’Américains. Ceux-ci se disent prêts, aujourd’hui, à tourner la page d’une décennie marquée par ces attentats sans précédent dans l'histoire du monde.

Publicité

Dix ans après - Notre dossier spécial

Avec notre correspondant aux Etats-Unis, Raphaël Reynes

Ce fut sans doute l’une des nuits les plus incroyables de ces dernières années, aux Etats-Unis. Ce 1er mai 2011, il est aux alentours de 22h00 (locales) quand la Maison Blanche envoie un message à tous les médias, « le président va faire une déclaration importante »… Le sujet est alors inconnu. C’est l’effervescence dans toutes les rédactions.

Barack Obama va parler de sûreté nationale, affirment des sources citées par les chaines de télévision. Un premier journaliste « croit savoir »… Un second « a reçu plusieurs indices qui laissent penser que »… Un peu avant l’allocution présidentielle, tout le monde a compris, Oussama ben Laden a été tué. Face caméra, Barack Obama salue un « grand jour pour l’Amérique » et affirme que « justice a été rendue » aux victimes des attentats du 11 septembre 2001.

« USA ! USA ! »

Déjà, dans les rues de New York et de Washington, notamment,  les Américains célèbrent une victoire à laquelle ils ne croyaient plus. Ils crient « USA ! USA ! », chantent l’hymne national. L’air est chargé d’électricité. La célébration de la mort d’Oussama ben Laden durera toute la nuit.

Au petit matin, on apprendra que le corps du chef d’al-Qaïda a été immergé au large du Pakistan; Il faudra plusieurs jours avant que quelques voix s’élèvent dans le pays pour regretter que celui qui incarnait le mal absolu aux yeux de beaucoup d’Américains n’ait pas été jugé ni condamné pour les crimes qu’on lui reproche d’avoir commis.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.