Accéder au contenu principal
Etats-Unis/Syrie

Des drones américains pour surveiller la répression en Syrie

Des drones américains pour surveiller la répression en Syrie.
Des drones américains pour surveiller la répression en Syrie.

Des drones militaires et des services de renseignement américains opèrent au-dessus de la Syrie pour suivre les attaques des militaires syriens contre l'opposition et les civils. C'est ce que rapporte, samedi 18 février, la chaîne américaine NBC. Des officiels américains ont confirmé au correspondant au Pentagone de la chaîne américaine que des drones survolaient la Syrie, mais sans aucune intention militaire.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Les drones qui survolent l’espace aérien syrien surveillent les attaques menées par l’armée gouvernementale contre les insurgés et les civils innocents, ont déclaré des responsables de la défense au journaliste de la NBC. Leur mission d’observation , ont-ils précisé, n’a aucunement pour objet de préparer une intervention militaire semblable à celle qui a eu lieu en Libye.

Aucun gouvernement ne veut se lancer dans pareille aventure en Syrie. L’administration Obama espère, selon les officiels, utiliser les renseignements visuels transmis par les drones ainsi que l’interception des communications entre les militaires et le gouvernement syrien pour mobiliser l’opinion internationale et préparer une réponse aux atrocités commise par le régime Assad.

Mais comme l’a reconnu Hillary Clinton vendredi, il n’y a pas grand-chose que la communauté internationale puisse faire. La Maison Blanche, le département d’Etat et le Pentagone ont bien discuté , selon la NBC, de possibles missions humanitaires, mais ils craignent qu’elles ne puissent être menées sans mettre en danger ceux qui y participent, ce qui, si tel était le cas, conduirait certainement les Etats-Unis à devoir jouer un rôle militaire en Syrie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.