Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: nouvelle journée sanglante à 48 heures de la date butoir pour stopper les violences

Manifestation contre le régime de Bachar el-Assad à Izmir en Turquie, le samedi 7 avril 2012.
Manifestation contre le régime de Bachar el-Assad à Izmir en Turquie, le samedi 7 avril 2012. REUTERS/Stringer

La Syrie connaît un véritable regain des violences, et cela à deux jours du 10 avril, date fixée par les Nations unies pour le retrait des troupes du régime de Bachar el-Assad, qui semble vouloir en finir avec la rébellion. Ce samedi 7 avril, plus de 100 personnes ont encore été tuées.

Publicité

Nouvelle journée meurtrière en Syrie ce samedi 7 avril. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, soixante-quatorze civils ont été tués, dont 40 dans des bombardements et des tirs dans la seule ville de Latamna, dans la province de Hama. Dix-sept soldats et seize déserteurs ont également péri dans différentes régions du pays.

«Les attaques incessantes du régime syrien contre la population civile constituent une violation de la position de l'ONU», a estimé son secrétaire général, Ban Ki-moon. Le Conseil de sécurité avait adopté jeudi 5 avril à l'unanimité une déclaration prévoyant que Damas cesse ses principales opérations militaires au plus tard le 10 avril et que l'opposition fasse de même 48 heures plus tard.

Ban Ki-moon s'est aussi dit «extrêmement inquiet» de la crise humanitaire qui touche désormais un million de Syriens, selon l'Organisation de la conférence islamique. L'OCI va d'ailleurs débloquer 70 millions de dollars d'aide humanitaire. Et les réfugiés affluent toujours dans les pays voisins : la Turquie, pays voisin, a accueilli en seulement 24 heures, 700 Syriens de plus et compte désormais 24 000 réfugiés. Ankara a appelé à l'aide la communauté internationale pour pouvoir faire face à cet exode.

De son côté, le régime fait valoir que «les actes terroristes se sont multipliés depuis la conclusion de l'accord proposé par l'ONU». Une démonstration de force rassemblant plusieurs milliers de personnes a été organisée dans le centre de Damas pour fêter le 65e anniversaire de la création du parti Baas au pouvoir en Syrie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.