Accéder au contenu principal
Jordanie / UE

L’UE accorde 4,6 millions d’euros à l’Unicef pour scolariser les enfants syriens réfugiés en Jordanie

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso (G) et le directeur exécutif de l'Unicef Anthony Lake parmi les écoliers du camp Za'atari.
Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso (G) et le directeur exécutif de l'Unicef Anthony Lake parmi les écoliers du camp Za'atari. REUTERS/Ali Jarekji

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, est en Jordanie ce dimanche 7 octobre. L'occasion d’une visite dans l’école d’un camp de réfugiés et d'annoncer une nouvelle aide des Vingt-Sept pour les enfants déplacés.

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles,

C’est à la faveur d’une visite au camp de réfugiés syrien à Za'atari, dans le nord de la Jordanie, que le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a annoncé le déblocage de 4,6 millions d’euros supplémentaires au profit de l’Association humanitaire pour la survie et la protection des enfants du monde (Unicef). Cette somme porte donc à 10 millions d’euros la contribution de l’Union européenne à l’éducation des enfants syriens dont la famille a fui leur pays.

Depuis l’année scolaire 2011-2012, les Européens financent le salaire et la formation des enseignants, les frais de scolarité éventuels, les livres et l’équipement scolaire, ainsi que la réhabilitation de locaux. Il s’agit de poursuivre les cursus d’éducation et de formation des jeunes réfugiés tout en apportant un soutien psychologique à ceux-ci, ainsi qu’aux enfants jordaniens des villages d’accueil.

Inaugurée la semaine dernière, l’école du camp de Za'atari compte déjà 2 200 élèves, nombre qui devrait être porté à 5 000 dans les mois qui viennent.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.