Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens

Le Fatah fête son anniversaire à Gaza, pour la première fois

Des centaines de milliers de partisans se sont réunis pour célébrer le 48e anniversaire du Fatah.
Des centaines de milliers de partisans se sont réunis pour célébrer le 48e anniversaire du Fatah. REUTERS/Mohammed Salem

Des centaines de milliers de Palestiniens rassemblés à Gaza, à l'occasion du 48e anniversaire du Fatah. Le mouvement Hamas a autorisé ces célébrations pour la première fois depuis qu'il a pris le contrôle de ce territoire en 2007. Le mois dernier, le Hamas avait, lui, organisé des festivités dans plusieurs villes de Cisjordanie, fief du Fatah. Ces célébrations entendent démontrer l'apaisement des relations entre les deux partis, et leur volonté de mettre en oeuvre la réconciliation nationale.

Publicité

Certains sont arrivés dès hier soir jeudi 3 janvier pour ne rien manquer des festivités. Les drapeaux jaunes du Fatah ont flotté en masse à Gaza. Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s'est adressé à la foule depuis Ramallah, par écran interposé. « Bientôt nous retrouverons notre unité ! », a-t-il lancé.

Selon le Fatah, cet anniversaire prouve que les Palestiniens veulent avancer sur la voie de la réconciliation. Mahmoud Labadie, membre du Conseil des relations internationales du parti, le confirme : « La situation a beaucoup changé. Le Hamas a fait une résistance magnifique à Gaza contre Israël. Les Palestiniens de la Cisjordanie ont acquis la reconnaissance internationale d'un l'Etat non membre à l'ONU. Tout le monde préfère la réconciliation des Palestiniens. L'atmosphère est très bien. L'atmosphère est très amicale. Les deux s'entendent mieux.»

Le Fatah affirme, lui aussi, que ce rassemblement célèbre l'unité nationale. L'accord de réconciliation conclu au Caire en avril 2011 est pourtant jusqu'ici resté lettre morte. Le Fatah de Mahmoud Abbas et les islamistes du Hamas, qui ne reconnaissent pas l'Etat hébreu, ont encore de nombreux sujets de contentieux notamment sur le partage du pouvoir et le contrôle des armes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.