Accéder au contenu principal
Syrie

L'argent manque à l'ONU pour secourir quatre millions de Syriens

John Ging, directeur des opérations humanitaires de l’ONU en Syrie, à Beyrouth, le 22 janvier 2013.
John Ging, directeur des opérations humanitaires de l’ONU en Syrie, à Beyrouth, le 22 janvier 2013. REUTERS/Sharif Karim

Sur le plan humanitaire, l’ONU ne parvient pas à apporter l’aide nécessaire en Syrie. Les Nations unies sont confrontées à des problèmes d’accès dans le pays, mais aussi à un manque de financement, alors qu’une conférence des donateurs est prévue dans quelques jours au Koweit.

Publicité

De notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Le directeur des opérations humanitaires de l’ONU, John Ging, a passé près d’une semaine en Syrie. Il s’est rendu dans des zones contrôlées par le gouvernement et d'autres par les rebelles. Son constat est celui d’un pays systématiquement détruit : « Les infrastructures sont très endommagées par les deux camps. Le réseau électrique, le réseau de télécom sont démantelés. L’ampleur des dévastations est réellement choquant. »

Selon l’ONU, deux millions de Syriens ont fui les combats. Quatre millions de Syriens ont besoin d’assistance, mais l’argent manque. L’ONU n’a reçu que la moitié des 500 millions de dollars nécessaires. Conséquence chaque ration alimentaire distribuée en Syrie a été coupée en deux. Les Nations unies comptent sur une mobilisation des pays donateurs à la conférence de Koweit ce mercredi pour mener une opération humanitaire de grande ampleur en Syrie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.