Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens / Israël

Cisjordanie: vives réactions après la révélation d’un projet de construction de centaines de logement

Des soldats israéliens montent la garde à un croisement menant à la colonie de peuplement d’Itamar, dans le nord de la Cisjordanie.
Des soldats israéliens montent la garde à un croisement menant à la colonie de peuplement d’Itamar, dans le nord de la Cisjordanie. AFP/ Jaafar Ashtiyeh

Les réactions ont été vives en Cisjordanie après les révélations de la presse israélienne jeudi 13 juin : une ONG israélienne dévoile que le gouvernement israélien projette de construire des centaines de nouveaux logements dans le nord de la Cisjordanie. Une annonce qui intervient alors que le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, est attendu la semaine prochaine dans la région pour tenter de relancer le processus de paix.

Publicité

Avec notre correspondante à Ramallah, Emilie Baujard

Pour le porte-parole du président palestinien, ces nouvelles constructions signent l’arrêt des tentatives américaines pour relancer les négociations. « Cela ne mènera pas à la paix mais à la tension et à l’instabilité dans la région » a-t-il ajouté.

De son côté, John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, est toujours attendu à Jérusalem et Ramallah la semaine prochaine. C’est l’une des dernières chances, a-t-il prévenu, pour que les Palestiniens et les Israéliens fassent un pas vers la paix.

Mais ce pas est bien difficile à franchir. Mahmoud Abbas a déjà fait savoir qu’il ne s’assiérait pas à une table des négociations sans un arrêt complet de la colonisation israélienne en Cisjordanie. Aujourd’hui, 43% de la Cisjordanie est occupée par les colonies et leurs municipalités.

L’Autorité palestinienne a également écrit aux Nations unies et à la Ligue arabe jeudi, après les déclarations d’un ministre israélien qui estime que jamais un Etat palestinien ne verra le jour et que les Palestiniens seront gouvernés par la Jordanie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.