Accéder au contenu principal
Israël / Territoires palestiniens

Benyamin Netanyahu annonce la libération future de 104 détenus palestiniens

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, lors d'une conférence de presse le 22 juillet 2013.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, lors d'une conférence de presse le 22 juillet 2013. REUTERS/Baz Ratner

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a indiqué être prêt à libérer 104 Palestiniens dans le cadre d'une reprise des négociations de paix directes, à l'arrêt depuis près de trois ans. Mais cette décision est loin de faire l'unanimité au sein du gouvernement.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

« J'ai donné mon accord à la libération de 104 Palestiniens par étapes, une fois les négociations démarrées, puis en fonction de leur évolution. » C'est Benyamin Netanyahu qui l'écrit sur sa page Facebook.

Dans un communiqué rendu public par la présidence du Conseil, il ajoute : « Cela va faire mal aux familles des victimes d'actes terroristes, cela va faire mal à tous les habitants de notre pays, la décision est difficile mais un Premier ministre doit prendre parfois des décisions difficiles. »

Opposition de la droite nationaliste

Dès l'issue du Shabbat, le chef du gouvernement israélien a téléphoné aux ministres de sa coalition pour tenter de les persuader d'appuyer sa décision. La libération de prisonniers palestiniens est à l'ordre du jour du Conseil des ministres ce dimanche, et déjà le parti du Foyer juif a annoncé que ses membres s'y opposeraient.

La droite nationaliste parle de capitulation du gouvernement, exige en contrepartie la libération de l'espion Jonathan Pollard, incarcéré aux Etats-Unis et demande également que toute décision soit le résultat d'un référendum.

Selon un sondage publié par le quotidien Haaretz, 55% des Israéliens apporteraient leur soutien à un accord de paix avec les Palestiniens dans le cadre de la reprise des négociations mardi à Washington.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.