Accéder au contenu principal
Iran

Iran: Ali Khamenei s'inquiète de la situation en Egypte

Hassan Rohani (à droite), aux côtés du Guide suprême Ali Khamenei, le 16 juin 2013 à Téhéran.
Hassan Rohani (à droite), aux côtés du Guide suprême Ali Khamenei, le 16 juin 2013 à Téhéran. REUTERS/Leader.ir/Handout via Reuters

En Iran, le Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a mis en garde contre une guerre civile en Egypte lors d'un discours à l'occasion de la fête célébrant la fin du ramadan, diffusé ce vendredi 9 août en direct par la télévision d'Etat. L'Iran et l'Egypte n'ont pas de relations diplomatiques depuis plus de 30 ans à cause de l'accord de paix signé entre l'Egypte et Israël. La chute de l'ancien président Hosni Moubarak n'a pas permis de renouer les liens diplomatiques.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Le numéro un iranien a répété la position traditionnelle de l’Iran sur l’Israël et les Palestiniens, dénonçant la reprise des négociations. « Ces négociations vont aboutir à un recul des droits des Palestiniens et à un encouragement des agresseurs à mener plus d’agression et réprimer les luttes justes des Palestiniens », a déclaré l’ayatollah Khameini. « Il ne faut pas que ces négociations aboutissent à une plus grande injustice à l’égard du peuple palestinien et à l’isolement des combattants musulmans palestiniens » a-t-il ajouté.

Risque de guerre civile en Egypte

Les négociations israélo-palestiniennes ont repris sous la pression des Etats-Unis. Les deux parties se sont mises d’accord pour parvenir à un accord dans les neuf mois. L’Iran ne reconnaît pas Israël et soutient les groupes islamistes. Les dirigeants iraniens ont déclaré à plusieurs reprises ces dernières années que l’Etat hébreu allait disparaître. Israël est le premier ennemi de l’Etat islamique. Le Premier ministre israélien accuse d’ailleurs Téhéran, malgré l’élection du nouveau président modéré Hassan Rohani, de chercher à fabriquer l’arme atomique.

L’ayatollah Ali Khamenei a également mis en garde contre une guerre civile en Egypte. « Nous sommes inquiets de ce qui se passe dans ce pays. La possibilité d’une guerre civile se renforce chaque jour, ce qui est une catastrophe », a déclaré l’ayatollah Khamenei.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.