Accéder au contenu principal
Egypte

En Egypte, plusieurs dizaines de blessés dans des accrochages entre pro et anti-Morsi

Partisans des Frères musulmans sur la place Rabaa al-Adawiya
Partisans des Frères musulmans sur la place Rabaa al-Adawiya REUTERS/Asmaa Waguih

En Egypte, une vingtaine de personnes ont été blessées dans des accrochages entre partisans et adversaires du président destitué Mohamed Morsi. Au Caire, des milliers de pro-Morsi ont défilé vendredi 9 août 2013 dans les rues du Caire pour protester contre le nouveau pouvoir, qu’ils estiment illégitime.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

La journée était intitulée « Fête de la victoire ». Son objectif : montrer la détermination des partisans du président destitué à travers une démonstration de force. Des marches étaient prévues à la sortie de dizaines de mosquées partout en Egypte.

Mais le gros des manifestations a eu lieu à Alexandrie, et surtout au Caire. Les milliers de partisans de Mohamed Morsi ont défilé dans les rues de la capitale égyptienne, paralysant la circulation dans tout l’est de la ville.

Toutefois, si les manifestations sont une démonstration indiscutable de la détermination des Frères musulmans à ne pas quitter les deux sit-in du Caire, elles n’ont pas mobilisé les centaines de milliers que la confrérie espérait.

En attendant, la trêve tacite à l’occasion de la fête a semblé tenir, puisque la police a évité toute confrontation. En province par contre, les manifestations moins importantes ont été ponctuées d’affrontements entre pro et anti-Morsi. Douze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées à Fayoum, à 150 kilomètres au sud-ouest du Caire. Quatre autres à Gharbiya, à l’ouest du Delta.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.