Accéder au contenu principal
Israël / Syrie

Syrie: Israël se prépare à d'éventuels débordements sur son territoire

En Israël, c'est la ruée vers les points de distribution des masques à gaz, ici à Jérusalem le 26 août.
En Israël, c'est la ruée vers les points de distribution des masques à gaz, ici à Jérusalem le 26 août. REUTERS/Baz Ratner

Alors que la communauté internationale tergiverse sur une intervention militaire en Syrie, et sur la forme qu'elle prendrait, les pays limitrophes se préparent au pire. Les risques de représailles directes du régime syrien sur l'Etat hébreu sont faibles, selon les experts, mais elles pourraient provenir des groupes armés de la région, du Hezbollah libanais ou du Hamas palestinien.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Consultation sécuritaire à la présidence du Conseil israélien : le Premier ministre Benyamin Netanyahu a réuni les responsables de la défense, pour évoquer les conséquences d’une attaque sur la Syrie. Et à l’issue de cette rencontre, le chef du gouvernement israélien s’est contenté d’une brève déclaration : « L’Etat d’Israël est préparé à toute éventualité. Nous ne sommes pas partie prenante dans la guerre civile en Syrie. Mais si nous détectons une tentative de nous faire du mal, nous réagirons et riposterons de manière forte ».

Les experts israéliens affirment à ce stade que les risques d’une riposte syrienne sur Israël sont faibles. Une des hypothèses cependant, est que le Hamas à Gaza et le Hezbollah au Liban, pourraient tirer des missiles sur le territoire israélien. Les responsables de la défense se préparent à cette éventualité, indique-t-on.

En attendant, les Israéliens se pressent dans les centres de distribution de masques à gaz. Selon un responsable, les commandes de kits de protection contre les armes non conventionnelles ont augmenté de 300 %.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.