Accéder au contenu principal
Israël / Territoires palestiniens

Hébron: tension lors des obsèques des 2 Palestiniens tués ce matin

Les obsèques des deux Palestiniens tués ce matin par les forces israéliennes à Hébron ont provoqué de violentes émeutes ce mardi 23 septembre.
Les obsèques des deux Palestiniens tués ce matin par les forces israéliennes à Hébron ont provoqué de violentes émeutes ce mardi 23 septembre. REUTERS/Ammar Awad

Au Proche-Orient, deux Palestiniens soupçonnés d'avoir enlevé et tué trois adolescents israéliens en juin dernier, sont morts ce matin dans une opération des forces israéliennes en Cisjordanie. Ils étaient recherchés depuis trois mois. Cet incident, qui intervient alors que les négociations doivent reprendre au Caire aujourd'hui entre Israéliens et Palestiniens, a suscité une vive émotion et des manifestations à Hébron.

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

Ecoutez le reportage de notre envoyé spécial aux obsèques des deux Palestiniens tués ce matin

Les funérailles des deux Palestiniens Marwan Kamasmeh et Amer Abou Eisheh ont eu lieu à la mi-journée à Hébron en Cisjordanie. Plusieurs milliers de personnes y ont assisté, dans une ambiance tendue. Des incidents ont éclaté dans la matinée entre des jeunes Palestiniens et l’armée israélienne près de l’endroit où les soldats israéliens et les services de renseignement ont mené leur opération.

L'attaque s'est déroulée cette nuit à Hébron, la ville d'où sont originaires les deux suspects, Marwan Qawasmeh et Amer Abou Eisheh. L'armée donne peu de détails mais le journal israélien Haaretz parle d'une opération musclée, d'un tir à l'arme lourde contre une maison où s'étaient retranchés les deux Palestiniens, qui ont donc été tués. Plusieurs personnes auraient été arrêtées.

Cela faisait trois mois que Marwan Qawasmeh et Amer Abou Eisheh étaient recherchés, accusés d'avoir enlevé et tué trois jeunes Israéliens près d'une colonie en Cisjordanie. Accusés aussi d'avoir agi aux ordres du Hamas. Les familles des deux suspects, elles, ont nié tout en bloc. Un autre homme, Hussam Qawasmeha été arrêté durant l'été et inculpé pour avoir organisé et financé l'enlèvement.

La mort des trois Israéliens avait créé un climat d'extrême tension dans la région. Des centaines d'arrestations en Cisjordanie, le meurtre d'un jeune Palestinien brûlé vif à Jérusalem, puis des violences autour de Gaza, qui ont mené à la guerre de cet été dans l'enclave palestinienne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.