Accéder au contenu principal
Qatar

Salon Milipol au Qatar: Le Drian et Cazeneuve en VRP de la sécurité

Jean-Yves Le Drian et Bernard Cazeneuve sortent du Palais de l'Elysee, le 15 octobre 2014.
Jean-Yves Le Drian et Bernard Cazeneuve sortent du Palais de l'Elysee, le 15 octobre 2014. Reuters

Les ministres francais de l'Intérieur et de la Défense sont en déplacement au Qatar. Jean-Yves Le Drian a rencontré l'émir, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani. Des discussions sont en cours depuis plusieurs mois entre la France et l'émirat pour tenter de vendre des avions Rafales. Mais pour l'instant, rien n'est signé. Cette visite intervient à l'occasion du salon de la sécurité intérieure, Milipol, qui s'ouvre ce lundi matin. La France espère là aussi vendre sa technologie et son expertise.

Publicité

Avec notre correspondante à Doha, Laxmi Lota

Le Qatar est préoccupé par le terrorisme. Deux soucis majeurs : l'avancée de l'organisation Etat islamique dans la région, mais aussi les grands événements sportifs que l'émirat va accueillir : le championnat du monde de handball l'an prochain et la Coupe du monde de football en 2022.

Pour le président du comité Milipol Qatar, le brigadier Nasser Bin Fahed al-Thani, l'émirat va forcément se doter de nouveaux équipements de sécurité. « C'est très important pour nous. Nous voulons que le Qatar reste un pays sûr, pour ses habitants et les expatriés. Nous avons besoin de ce salon pour améliorer tout notre département sécurité au ministère de l'Intérieur ! »

Le salon Milipol est donc une très grande opportunité pour les plus de 250 exposants présents. Parmi eux, une vingtaine d'entreprises francaises, dont Nexter, Thalès ou Airbus. Selon le ministre francais de l'Interieur, Bernard Cazeneuve, la France a de l'expertise à proposer, notamment pour former les forces de sécurité. Le ministre se veut optimiste quant à la signature de contrats : « Les contrats, on les commente après qu'ils ont été signés. J'ai quelques espérances, mais on va attendre que ce soit terminé, pour consacrer ce qui aurait été fait, et je suis convaincu que ce salon sera un très bon cru. »

En 2012, le Qatar avait signe pour 53 millions d'euros de contrats au total lors du salon Milipol.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.