Accéder au contenu principal
Israël/Territoires palestiniens

Deux Palestiniens poignardent des Israéliens

Sur les lieux de l'attaque qui a grièvement blessé un soldat israélien à Tel-Aviv, lundi 10 novembre.
Sur les lieux de l'attaque qui a grièvement blessé un soldat israélien à Tel-Aviv, lundi 10 novembre. REUTERS/Finbarr O'Reilly

Deux Palestiniens ont tué ce lundi 10 novembre à coups de couteau une jeune Israélienne et un soldat au cours de deux attaques qui accentuent encore le cycle des violences dans les Territoires palestiniens et en Israël.

Publicité

L'un des Palestiniens a été abattu, l'autre a été arrêté. La première attaque s'est déroulée à la mi-journée près d'une gare ferroviaire de Tel-Aviv, une ville jusqu'alors épargnée par les violences. Un jeune de 17 ans a poignardé un soldat israélien avant d'être arrêté dans un immeuble après une courte course poursuite. Originaire d'un camp de réfugiés de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, il était entré illégalement en Israël, a accusé la police. Grièvement blessé, le soldat attaqué est décédé lundi soir des suites de ses blessures.

Cinq heures plus tard, c'est un autre Palestinien qui attaquait trois colons israéliens à un arrêt de bus près du Goush Etzion. Ce bloc de colonies au sud de Jérusalem cristallise les tensions. Une jeune israélienne de 25 ans est morte et deux hommes ont été blessés. Un garde de la colonie a ouvert le feu sur l'assaillant, le blessant grièvement. C'est la première fois, dans le cycle de violences actuelles, que ce mode opératoire est utilisé.

Jérusalem a été le théâtre depuis fin octobre de deux attaques à la voiture bélier qui ont fait quatre morts. Les deux auteurs palestiniens ont été abattus par des policiers. Une figure de la droite ultra-nationaliste a été grièvement blessée dans une tentative d'assassinat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.