Accéder au contenu principal
Israël / Territoires palestiniens

Violences à Jérusalem-Est: le quartier d'Issawiya coupé du monde

De jeunes Palestiniens dans le quartier réputé sensible d'Issawiya à Jérusalem-Est, le 23 octobre 2014.
De jeunes Palestiniens dans le quartier réputé sensible d'Issawiya à Jérusalem-Est, le 23 octobre 2014. REUTERS/Ammar Awad

La tension ne retombe pas à Jérusalem-Est, la partie arabe de la ville occupée par Israël. Des jeunes Palestiniens ont affronté hier, jeudi, des policiers israéliens dans le quartier d’Issawiya souvent touché par les violences et totalement bouclé. Les habitants se sentent pris en otages.

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

Le quartier d’Issawiya à Jérusalem-Est est coupé du monde. La police israélienne a mis des blocs de béton à l’entrée principale, où l’on peut voir les traces des derniers affrontements avec les jeunes du quartier, des Palestiniens.

Les habitants d’Issawiya comme Mahmoud Alya ne peuvent ni entrer ni sortir en voiture. Ils se déplacent à pied : « Vous voyez, indique-t-il, des bus arrivent jusqu’ici, jusqu'aux blocs de béton. Ils s’arrêtent. Les gens descendent et marchent pour rejoindre un autre bus à l’extérieur du quartier. C'est le seul moyen de sortir ! C’est comme ça pour tout le monde ici ».

Aller travailler, aller à l’école pour les enfants ou se faire soigner à l’extérieur du quartier, est devenu un casse-tête pour les habitants d’Issawiya. Inadmissible pour Ahmed Masri : « Punir un quartier entier pour quelques jeunes qui lancent des pierres… S'indigne-t-il. Et ces jeunes ont le droit de jeter des pierres, car c’est une forme de résistance. Boucler un quartier entier pour ça, ce n’est pas une raison valable, c’est juste raciste de la part des Israéliens ! »

Ce n’est pas la première fois qu’Issawiya est bouclé par la police israélienne. C’est un quartier réputé sensible à Jérusalem-Est. Mais cette fois, cela dure depuis des semaines et la population est excédée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.