Accéder au contenu principal
Irak

Lutte contre l'EI: Tikrit, prochain objectif des forces irakiennes

Tikrit est la deuxième ville la plus importante contrôlée par les jihadistes de EI, après Mossoul.
Tikrit est la deuxième ville la plus importante contrôlée par les jihadistes de EI, après Mossoul. Looper5920 / Wikimedia Commons

En pleine reconquête de son territoire, l’armée irakienne a réussi début novembre à chasser l'organisation Etat islamique de la ville de Baïji. Ce mardi 18 novembre, elle est parvenue à chasser les jihadistes qui assiégeaient la raffinerie stratégique de la zone. La ville de Tikrit est désormais le prochain objectif militaire des forces irakiennes.

Publicité

La reprise de Baïji, puis de sa raffinerie, constituent un succès notable pour l’armée irakienne. C’est la première fois depuis le début de la lutte contre l’organisation Etat islamique que les troupes gouvernementales parviennent à gagner du terrain aussi rapidement. Cette double victoire coïncide avec l’arrivée la semaine dernière de 50 militaires américains déployés hors de Bagdad. Leur mission : conseiller une armée irakienne en pleine débandade. Appuyées également par l’Iran, les forces irakiennes font désormais route vers Tikrit, située à 40 kilomètres au sud de Baïji.

Une situation qui reste instable

Région natale du président déchu Saddam Hussein, Tikrit est la deuxième plus importante ville irakienne contrôlée par les jihadistes de l’organisation EI, après Mossoul. Mais dans ces zones, la situation reste très instable. Selon le général en charge des opérations dans la province de Salaheddine, dont Tikrit est le chef-lieu, la reprise de Baïji ne signifie pas que le risque d’attaques terroristes est à écarter. Un kamikaze a d'ailleurs fait exploser sa voiture piégée ce mercredi matin à Erbil, près du siège du gouvernement du Kurdistan irakien. L'attaque a fait au moins cinq morts.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.