Accéder au contenu principal
Egypte

Egypte: 78 mineurs pro-Morsi condamnés à de la prison ferme

Des manifestants pro-Morsi, au Caire, le 4 novembre 2013.
Des manifestants pro-Morsi, au Caire, le 4 novembre 2013. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Le tribunal correctionnel pour enfants d’Alexandrie a confirmé en appel la peine de deux à cinq années de détention pour 78 mineurs. Ces derniers avaient été arrêtés lors d’une manifestation réclamant le retour du président Frère musulman Mohamed Morsi.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Le tribunal a jugé les accusés coupables d’appartenance à une organisation terroriste, les Frères musulmans, et d’atteinte à l’ordre public. Conformément à la législation égyptienne, les jeunes âgés de 16 à 18 ans seront détenus dans une institution pour délinquants mineurs et complèteront éventuellement le reste de leur peine en prison une fois la majorité atteinte.

La détention des mineurs est une pratique courante en Egypte, conformément à une loi remontant à 1949 sur les délits et crimes de droit commun. Une loi qui a été largement utilisée depuis la destitution du président Morsi en juillet 2013. Selon des organisations de défense des droits des enfants, près d’un millier de mineurs ont été interpelés par la police en vertu de cette loi et ont écopé de diverses peines de détention.

Le jugement d’Alexandrie a été condamné par la Confrérie des Frères musulmans qui a appelé ses membres emprisonnés à observer une grève de la faim en signe de protestation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.