Accéder au contenu principal
Liban / Musique

La chanteuse libanaise Sabah: mort d’une icône du monde arabe

La chanteuse libanaise Sabah, ici en juin 2011, est décédée le 26 novembre 2014, à l’âge de 87 ans.
La chanteuse libanaise Sabah, ici en juin 2011, est décédée le 26 novembre 2014, à l’âge de 87 ans. REUTERS/ Mohamed Azakir

La grande diva libanaise Sabah est décédée ce mercredi 26 novembre, à l’âge de 87 ans. Parallèlement à une longue carrière de chanteuse, elle a aussi tourné dans près d'une centaine de films.

Publicité

La blonde au rire éclatant s'en est allée. Sabah Sabbouha pour son public ou encore la Chahroura, en référence à son village Wadi Chahrour dans la montagne libanaise, est décédée à l'aube dans la banlieue de Beyrouth.

Née en 1927 dans le petit village libanais de Bdadoun, la chanteuse, l’incarnation de la joie de vivre, a collectionné les maris, de plus en plus jeunes au fil du temps, tout en créant des chansons qui font bouger. Des mélodies légères gaies pour faire la fête. Ou encore des chansons folkloriques qu'elle rehaussait de sa voix chaude et veloutée.

Avec plus de 3 000 chansons et une cinquantaine d'albums, Sabah, de son vrai nom Jeanette Gergi Feghal, aura chanté la vie et la bonne humeur. Elle a aussi marqué une époque faste du Liban avant la guerre civile et ses suites, l'époque des grands festivals dont Baalbeck et des tournées populaires dans les pays arabes quand les temps étaient plus cléments.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.